« Les méfaits du socialisme aux USA | Accueil | Marcel, t'auras pas le Nobel ! »

samedi 13 octobre 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

jugurta

Merci Vincent, pour ces précisions sur un politicien...opportuniste...mais ça fait déjà un moment que l'on sait que le prix Nobel de la paix est une "récompense politisée"...dommage pour l'inventeur de la dynamite!

Nico

Excellente synthèse de ce que je pense de la démarche d'Al Gore.
A la place de son film, ils devraient proposer de visualiser l'excellent documentaire de Channel 4, The Great Global Warming Swindle, qui égratine sérieusement la théorie du réchauffement, avec pas mal d'éléments scientifiques, dont le fameux retard de 800 ans, entre le réchauffement et l'augmentation du taux de CO2.

Jesrad

En fait, ce n'est pas le même comité qui sélectionne les lauréats pour les prix scientifiques et pour le prix de la paix. Dans ce dernier cas, c'est un panel constitué... par le parlement suédois, notablement envahi par des socialistes et des écolos lors de la dernière élection.

Il n'y a pas besoin de chercher plus loin. Pour ces gens là, dénaturer un prix (certes passablement écorné par la nomination de Kissinger et Arafat) dans un but politique, c'est une occasion en or. L'insurrection birmane ? Les purges en Tchétchénie ? Rien à foutre, il faut penser à la cause du parti d'abord...

Landry Thomazo

Le titre est excellent !

"Le prix Nobel est une ordure" : je m'en veux de ne pas y avoir pensé...

Caccomo

Excellentissime !!

françois

en ce qui concerne les motivations d'Al Gore, je ne me prononce pas, mais le jugement britannique me laisse pantois, le réchauffement climatique étant minimisé par cet instance juridique: par exemple, Catrina n'était pas 'one-off' mais les différents ouragans de ces 15 dernières années sont hors normes dans leurs fréquences, et le réchauffement en est la cause (mélange d'air froid et d'air chaud, d'ailleurs gaffez-vous, si ça continue, il y en aura également en Méditerranée d'ici peu!!

Archilibéral

Face au réchauffement climatique, on peut affirmer une chose : les politiciens ont entamé leur propre recyclage, et ça, ce n'est pas bon pour la planète !

Franvers

Celà est assez risible qu'Al Gore est obtenu le prix Nobel de la paix pour son pseudo combat pour l'écologie quand on sait que cet homme alors qu'il était vice-président de Clinton n'a jamais rien fait contre le réchauffement climatique dans son propre pays. Quelle hypocrisie ! Prêt à tout quand il n'a pas le pouvoir et à rien quand il l'a eu.

vincent

@franvers

Loin de moi l'idée de défendre Gore, comme vous avez pu le lire, je pense que cet homme n'est pas intellectuellement honnête, et je partage votre indignation concernant l'attribution du Nobel.

Mais l'argument que vous évoquez est toutefois non recevable, du moins pas totalement. En effet, la situation sous la présidence de Bill Clinton était un peu plus complexe: le sénat, à majorité républicaine, s'était opposé, à 99 voix contre une, à la ratification du protocole de Kyoto. Al Gore, qui, en tant que vice président, préside les travaux du sénat (sa voix pouvant départager les votes ex aequo), ne pouvait pas faire autrement que de tenir compte de cette écrasante majorité. Aux USA, le président et le vice président ne peuvent pas soumettre le sénat "aux ordres", ils doivent en permanence composer. D'où sa relative discrétion sur le sujet à l'époque.

Franvers

Bonjour Vincent,
Votre argumentation est également partiellement recevable et je veux bien à ce titre en tenir compte mais
actuellement les deux chambres sont à majorité démocrate ; que font les amis de Monsieur Gore ? Il ne faut pas se tromper, si Al Gore avait été président, il n'aurait jamais pris les risques économiques et sociaux d'une crise inévitable aux USA à mettre en oeuvre la politique qu'il dit actuellement défendre même en ayant la majorité aux deux chambres. Il y a toujours une position avantageuse à dire ce que l'on ferait si l'on était au pouvoir quand on y est pas.
Cordialement

Franvers

Le monde est dans une situation écologique que je comparerais à un fumeur. Il sait en parfaite conscience qu'il prend un risque énorme de développer un cancer mais il continue de fumer. L'écologie, les technologies de pointe, la vie courante qui pourraient être en harmonie avec la nature doivent devenir des facteurs de développements économiques et sociaux pour être viables ; si tel n'est pas le cas, aucun politique ou industriel ne prendra le risque d'avancer dans ce sens.

alain

C'est bien : plus les exemples de politiciens avouant manipuler l'opinion se multiplient, et plus cela décrédibilise le monde politique occidental en tout cas. Le problème est d'en faire prendre conscience non à ceux qui font la démarche de lire ce forum, mais à la masse des moutons qui nous entourent.

Franvers

Bonjour à tous,
De l'aveu même de l'un des fondateurs de Greenpeace, David Mac Taggart, si je ne me trompe pas, à vérifier ; expliquant que son organisation fut victime d'entrisme d'extrême gauche dans les années 70 et 80, vit son organisation, à cause de cette intrusion, relayer le débat scientifique au sein de Greenpeace au second plan quand il ne fut pas purement et simplement abandonné pour le faire basculer dans des revendications de plus en plus et essentiellement politiques. Il quitta d'ailleurs Greenpeace à cause de celà. C'est une évidence de dire que la plupart des organisations écologistes sont aujourd'hui basées sur cette ligne de conduite. Nous en avons un parfait exemple avec José Bové qui sans l'avouer, car il perdrait toute crédibilité, est contre les OGM parce que ce sont des multinationales qui sont derrière cette technologie plutôt qu'un réel danger scientifique de santé public tel qu'il l'affirme. Ce que je ne supporte pas dans la malhonnêteté intellectuelle d'Al Gore est de ne pas aller au bout de son raisonnement d'où l'interrogation bien légitime de se demander quelles sont ces véritables aspirations tout comme les raisons réelles qui motivent Bové a être un anti OGM. En admettant, que les théories de Gore sur le réchauffement climatique s'avèrent toutes exactes, que propose-t-il ? Que proposent les écologistes ? On arrête le nucléaire ? Si demain on arrête le nucléaire qui aura les moyens de se payer de l'électricité ? Celà deviendra un luxe pas pour riches mais pour très riches. Nous n'avons actuellement aucun équivalent technologique et énergétique (en terme de quantité) pouvant répondre à une demande pour tous. Alors, c'est sûr, il peut et il y a eu des accidents, des morts, il y a des risques mais lorsque nous sortons dehors, que nous allons travailler, que nous prenons la voiture, le train, l'avion, que nous devons nous rendre à l'hôpital en vue d'une intervention chirurgicale, etc il y a aussi des risques. Le nucléaire a aussi sauvés des millions de vies. La malbouffe, les écologistes veulent du bio pour tous (sinon ça fait capitaliste), d'accord, pour celà il faut commencer par raser toutes les forêts du monde pour arriver (péniblement) au chiffre de production agro-alimentaire actuel. Si l'on décide de se passer du pétrole, plus de camions en nombre suffisant pour distribuer des réseaux alimentaires : résultat malnutrition lié à la population générale ne pouvant supporter une technologie n'étant pas au niveau du pétrole. De toute façon sans pétrole il n'y a pas de goudron donc pas de route, etc, etc. Les discours d'Al Gore, ce sont "y'a qu'à et faut qu'on". Le problème est que nous n'avons pas la technologie et que nous ne pouvons pas nous passer aujourd'hui de celles que l'on a aux risques de conflits géopolitiques et sanitaires graves et sans précédent dans l'histoire des hommes. L'écologie de cette façon, ce n'est pas le monde sauvé mais la fin du monde. Les politiques le savent et ne disent rien. Al Gore en raison de son soi-disant engagement est obligé de le dire mais ne le dit pas ; on comprend bien pourquoi. La réalité est qu'Al Gore comme les écologistes n'ont pas de solution et veulent nous faire prendre "des vessies pour des lanternes". Je sais que je prêche à des convaincus pour la plupart d'entre vous mais si l'on veut débattre d'une manière constructive, mettons tout sur la table. Pour finir et pour l'anecdote : La presse américaine a révélé qu'Al Gore habitait une maison dont le budget annuel d’électricité s’élevait à 25 000 dollars, soit vingt fois celui de l’Américain moyen. Sa seule piscine consomme plus d’électricité qu’un pavillon américain standard (Source Valeurs Actuelles et livre de Christian Gerondeau : Ecologie la grande arnaque). Celà ne me dérange pas qu'une personne dépense 25000 dollars d'électricité par an tout dépend de son discours, vous l'aurez bien compris.
Cordialement

Jeff Hersson

Si vous vouliez connaître les vraies motivations d'Al Gore concernant notre bien-être, voici son plan personnel d'épargne-retraite :
http://www.generationim.com/

Rémy

Bonjour,
Je suis médecin et donc à peu prés ignorant des tenants et aboutissants du réchauffement climatique. Ceci étant, j'ai comme beaucoup de mes concitoyens un fort parti pris à l'encontre du CO2(avec en plus un fort parti pris pour la décroissance). Le documentaire que vous conseillez sur votre site, (téléchargé sur e-mule) a toutefois ce soir ébranlé mes convictions, ce qui m'a conduit à vous lire. Et j'en suis ravi, car du coup, j'ai du me replonger dans la lecture critique d'article, et les sites de Nature et Science, pour voir ce qu'il se disait de l'autre coté de la barrière. En tous cas, nous voici
au seins même de la science selon Popper.
Félicitations pour garder un sain et indispensable esprit contradictoire!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Tout savoir sur le Foreclosure Gate

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique