« L'amour ne s'achète pas. Le sexe, si. | Accueil | Logement défiscalisé cherche locataire... »

lundi 11 février 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Stéphane

Eh bien! En voilà une charge. Belle démonstration. En tous cas, s'il m'est arrivé de défendre la suppression des Départements, c'était comme beaucoup d'autres à travers une simplification administrative: qu'on ne se leurre pas, les doublons sont innombrables (secrétariat, site web, budget "promotion du département", etc.) et l'imbrication des tâches doit avoir quelque chose du noeud gordien.

Maintenant, si on décide de supprimer la région à la place, moi, j'applaudis, car la démonstration est convaincante. Mais je crois qu'à l'heure actuelle seules les départements auraient pu être supprimés. C'était un pis-aller, mais ils ne le seront vraisemblablement même pas. L'immobilisme est la seule valeur commune à tous les gouvernements de la république.

Olivier

Magnifique démonstration…
Il faudrait penser à annuler les communautés de communes et autres intercommunalités. Ce sont d'abracadabrants montages, créés par nos technocrates pour se réserver de juteuses places hors de la portée des citoyens ordinaires. Vous avez déjà voté pour élire votre président de communauté? Non, hein ?

le g0eland

cette argumentation est intéressante mais oublie complètement l'histoire : les régions ont une réalité historique que n'ont pas les départements : la flandre, l'alsace, le dauphiné, le pays basque, la catalogne, le pays nissart, la bretagne, ... existent depuis des siècles.
Cette réalité correspond à une identité et cette identité est plus réelle (histoire, langue, gastronomie, architecture, ...) que les départements imposés par les coupeurs de têtes de 1792.
Je crois à la subsidiarité, dans le respect de nos identités.

Lonesome Boy

C'est faux! Ma région d'origine par exemple, le Languedoc-Roussillon est une délimitation artificielle n'ayant que peu de rapport avec la réalité historique ou une identité: dans la même région administrative se retrouvent la Catalogne et une partie du Comté de Toulouse.

On peu considérer que le Comté de Toulouse est la "véritable" région historique et culturelle. Comme son nom l'indique, elle inclue Toulouse, la capitale historique, ce qui n'est pas le cas du Languedoc-Roussillon.

La langue même est différente: une partie parle l'Occitan, plus précisément un de ses dialectes, le Languedocien, et l'autre le Catalan.

On peut répéter ces exemples pour les autres régions française. On s'aperçoit donc que les régions n'ont pas vraiment plus d'identité historique ou culturelle que les départements.

le g0eland

en effet, les régions administratives inventées par les socialo-communistes ne se rattachent pas forcément aux régions historiques. Celà est vrai également pour d'autres régions françaises. Dans ma région natale, qui est à l'opposé géographiquement parlant, les noms historiques ont été supprimés (Flandres, Artois, Hainault) et remplacés par un horrible "norpad'calé" sans âme, sans histoire et incohérent : les flandres ("nord")ne sont historiquement pas le nord de la france ou de paris mais le sud des pays bas, et donner le nom d'un bras de mer ("pas de calais")à des terres n'a aucun sens. Malgré ces noms imposés par Paris, il existe bel et bien une langue, un patrimoine, une culture, une gastronomie, ... communs à la région. Plus de liberté nous permettrait sans aucun doute de retrouver nos racines et de trouver les structures les plus efficaces. Vivant actuellement en Alsace, je constate tous les jours la réalité identitaire alsacienne. Le Haut Rhin et le Bas Rhin ne sont que des échelons administratifs imposés par Paris.
Merci pour votre commentaire.
le gOeland, libéral et enraciné

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Tout savoir sur le Foreclosure Gate

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique