« Revue de web | Accueil | La retraite pour les nuls:la récap' »

lundi 28 avril 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

michel

Merci et bravo pour cet exposé réaliste et bien argumenté. Manifestement, notre économie est incapable, dans l'état actuel, de maintenir le système de protection sociale que nous nous sommes construits. Pourtant, elle dispose des réserves de ressources humaines inexploitées. Notre taux d'emploi n'est que de 62,8 %, à comparer aux 70 à 77 % des pays performants, nos horaires de travail sont parmi les plus bas du monde, nous avons une masse de personnes de plus de 50 ans maintenues hors de l'emploi, nous accueillons moins d'étrangers, en proportion de notre population, et surtout, nous attirons très peu de compétences étrangères. Mais pour corriger ces mauvais chiffres, il faut booster notre économie, et c'est ce challenge qui doit commander prioritairement toute notre politique. Lorsque l'économie fonctionne à plein rendement, il devient possible de financer une protection sociale efficace. Il faut attirer les entreprises, les entrepreneurs, les compétences, les créatifs, les riches, les candidats à l'enrichissement ... Ces agents économiques sont des générateurs d'emplois et de salaires, et il faut leur offrir des conditions favorables d'existence et d'activité en France. Avec un taux d'emploi satisfaisant, une immigration accrue et de qualité, un départ à la retraite différé en fonction de l'allongement de la vie, nous aurions de bien meilleures possibilités de faire évoluer notre système de retraite et notre assurance maladie vers des formules à la fois plus durables et plus efficaces.

Naufragé

Merci pour cet essai qui cerne bien toute la problèmatique de la transition vers un système de retraite "durable".

Pour ma part, j'insisterais encore sur les bénéfices d'une retraite par capitalisation pour l'emploi et le pouvoir d'achat. En effet, si l'ensemble de la population se met à capitaliser pour sa retraite, celà constituerait un afflux de capitaux et donc, certes, une diminution du rendement du capital, mais celà boosterait également la croissance. Car ce n'est pas la consommation qui fait la croissance mais l'épargne. L'épargne, c'est investir aujourd'hui dans les biens de productions qui feront la consommation de demain, c'est permettre d'augmenter la productivité, c'est donc faire baisser les prix. Et c'est également augmenter la valeur du travail (le capital n'a de valeur qui s'il est "travaillé"), donc les salaires et l'emploi.
De plus, au lieu de faire des personnes à la retraite un poids pour la société, avec toutes les conséquences facheuses et les idées malsaines que celà pourrait entraîner chez des gens de plus en plus individualistes, le système par capitalisation fait des retraités des gens contribuant à l'enrichissement de leur concitoyens, en leur apportant les outils qui permettront à d'autres de travailler et produire. Quand je lis ce que suggère Attali pour les vieux improductifs, je pense que ce n'est pas inutile d'en parler...

Voilà, ce sont deux points qui me semblent importants de souligner, même s'ils ne s'intéressent pas directement au seul problème du versement des retraites.

gefre

Bravo pour cette serie d'articles ...
Le dernier constitue un difficile retour sur terre ...

Le train de la reforme a été raté et on se reveille douloureusement ... 30 ans plus tard.

Il devient urgent de faire beaucoup de pédagogie aux français ... pour leur montrer que le systeme actuel va dans le mur et que l'etat ne fait pas pousser de l'argent dans les arbres, partant de là, Les nombreux "vieux" doivent comprendre que leurs retraites pèsent sur de "rares" jeunes qui ne sont en rien responsable contrairement a eux (et aux hommes politiques qu'ils ont elu).
Puis mettre en place un systeme à cotisation definit ...

Les vieux se sentirons floués d'où l'enorme importance de leurs faire comprendre qu'ils sont les seuls responsables (avec leurs hommes politiques) de cette situation et que les jeunes n'y sont pour RIEN ... par concequent il vaut mieux les flouer eux que les jeunes ...

Tres facile à dire ... difficile à faire...
Quand on voit que lors des manifs de retraités aucun journaliste ne leur suggère qu'ils ne demande pas plus d'argent à l'etat, mais plus d'argent aux jeunes actifs ...

Patrice

Bravo, pour ce tres bel exposé que j'ai lu de bout en bout ces deux derniers jours. Certains sujets donnent des idées, tant pour ma propre retraite que, pourquoi pas, pour des idées de jobs (ex: monter un cabinet d'achats de biens viagers).

@gefre : tout à fait d'accord sur la pédagogie à mener. Cet article montre d'ailleurs bien qu'il faut faire qq chose et qu'il est plus que temps de commencer...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Tout savoir sur le Foreclosure Gate

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique