« Crise: premières victoires intellectuelles des libéraux | Accueil | Sortir de la crise (1): passer d'une société du crédit à une économie du capital »

lundi 17 novembre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

JL

"Une fenêtre de tir historique en faveur d’une telle évolution législative se présente[...]Autant profiter du prochain point bas qui s’annonce pour libérer notre sol"

On parie quoi que rien ne va changer!

vincent

@JL: hélas, vous avez raison. Mais si on essaie pas...

Rocou

"et le remplacer par une loi cadre simple et unique, stipulant que tout terrain desservi par des réseaux de voirie, d’adduction"

Avec de telles contraintes, autant dire que rien ne changera car s'il y a déjà un réseau de voirie et surtout d'adduction, c'est qu'il y a déjà des constructions.
Il suffira, pour un maire, de ne pas étendre le réseau d'adduction pour empêcher toute construction ou de l'étendre a son gré pour autoriser uniquement ce qu'il veut.

Même la suite, "un terrain correctement assaini", permettra tous les abus de la part de promoteurs, complices des élus.

Il me semble plus sain de dire que "tout terrain est constructible. A charge du propriétaire de financer l'infrastructure (route, adduction, etc.)

Et même dans ce cas, il y a fort à parier que ces "infrastructures" deviendront obligatoires et que les entreprises chargées des travaux devront être "agréées" (comme c'est le cas actuellement avec la distribution d'eau où, seul, l'entreprise chargée de la distribution peut mettre en place les différents raccordements. Travaux facturés à prix d'or, naturellement)

Maxime

Merci pour ce papier plein de bon sens

Je connaissais votre proposition de loi concernant la libération du foncier
Evidemment, c'est le simple bon sens mais le bon sens aujourd'hui, n'est pas maitre dans notre pays

Maintenant, pas de panique, cette mesure sur les crédits O% aura très peu d'impac
Les banques ne marcheront pas et le marché immobilier est en chute libre, rien ne pourra l'arrêter.

Un jour , peut être, les loobies de la construction demanderont à ce que votre projet de loi soit voté et là, nous pourrons enfin construire librement.

vincent

@Rocou: Non, car il suffira que :

1 - le développeur tire son réseau pour que son terrain devienne constructible de facto.

2- Tout terrain contigu à un terrain constructible devient quasi constructible de facto (tirer les réseaux sur quelques mètres...)

"Il me semble plus sain de dire que "tout terrain est constructible. A charge du propriétaire de financer l'infrastructure (route, adduction, etc.)"

c'est bien ce que je voulais dire. Mais le vocabulaire diffère.

Naturellement, les détails d'une telle loi sont à définir avec bcp de soin...

jb7756

A la limite il faudrait qu’un nouvel abbé Pierre mobilise l’opinion en occupant de force des terrains.
Souvenons nous, il y a aussi le droit opposable au logement mais ça me semble une belle arnaque. On voit mal des SDF se lancer dans une procédure aussi longue, complexe que coûteuse.

jb7756

A mon avis vous sous estimez tous ici les énormes résistances que provoquerai une déréglementation des terrains. Vous n’êtes pas des politiques.

Ce ne sont pas les politiciens corrompus mais les riverains, les gens de tous les jours, qui seraient effrayés par une telle loi.
Dans mon patelin il a fallu 15 ans pour mener à bien une ZAC, procès en tous genre, expropriation… Tous les arguments sont bon y compris la défense « d’une flore unique », les possibilité de recours immense (et la justice française très lente). Et pour finir le maire s’est faire lourder, en parti pour cette ZAC.
A mon avis introduire la viabilisation dans les conditions n’est pas utile. Qui irait acheter un logement non viabilisé ?

mica

cher Vincent, je vois que vous venez nous éclairer samedi au centre Jean Gol... Mais j'imagine que vous savez que le MR est un parti néo-ultra-giga... socialiste lol!! pas une seule loi de votée d'un peu libéral en 20ans... il essaie par ce genre de manifestation de contenter la frange libérale, mais ne soyons pas dupe une fois au gouvernement... c'est déjà autre chose!!!
En plus ils sont adeptes de la rage taxatoire because réchauffement climatique oblige!!! enfin rien de bon dans ce parti comme les autres, juste le pouvoir, rien pour la liberté des gens... que dalle!!!
voilà bonne chance, je viendrais peut être...

vincent

@ mica: il faut tout de même essayer de convaincre qu'une autre voie est possible...

Gu Si Fang

Vous avez absolument raison, et l'on pourrait aussi parler de la garantie locative, qui est fournie par des organismes privés mais avec une aide publique (et qui reçoit pas mal de pression politiques)...

Marie Phoenix

Merci pour cet article que je référence :

http://www.le-buzz-immobilier.com/2008/11/pour-en-finir-une-bonne-fois-pour-toutes-avec-les-bulles-immobilieres/

Je suis bien sûr d'accord, on veut forcer les banques à emprunter dans un contexte difficile pour elles (de quel droit ?) mais on veut aussi "relancer" les Robien, en les rendant plus attractifs pour les classes moyennes, j'ai découvert ça assez horrifiée. On veut reporter coûte que coûte le poids financier de ce béton construit en dépit du bon sens dans des zones peu habitées ou dans de faibles bassins de l'emploi...

Je ne vais pas coller de liens ici mais ces articles sur le bouche à bouche pour les robinades se trouvent dans la rubrique Robien de mon site.

Bonne continuation et merci.

vincent

@ marie: j'ai pas mal traité du robien sur mon second blog, crisepublique, donc vous pouvez tout à fait poster un lien ou deux sur les dernières "robiennades" ici sans passer pour une vilaine spammeuse !

N'hésitez pas à repasser et à réagir

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Tout savoir sur le Foreclosure Gate

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique