« Les élections européennes, cruel révélateur de la dissolution de la démocratie en France | Accueil | Régulation bancaire : histoire d'un échec programmé »

lundi 08 juin 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Johanno

Alors pas un mot sur l'échec total de votre parti ultralibertaire ? Et le soutiens massif des Français à l'UMP ? Vous êtes si aigris ? Vive l'UMP, ensemble faisons bouger la France !

Mr_Zlu

@Johanno
Oui oui, on en prend la responsabilité toussa.

Pleinement.

Et totalement.

Ne vous inquiétez pas. Longue vie et bonne continuation à votre parti neo-socialiste aux idées progressistes, et à l'évidence, bénéfiques. Bon j'arrête là, il faut que j'aille travailler à 50% pour l'état pour financer vos lubies bien-pensantes.

@Vincent
Mais sinon, un lien vers la blague belge en question ? j'ai googlé le truc et j'ai pas trouvé (j'ai pourtant tapé belge, geithner, chinois et gratte-ciel).

vincent

bon, je croyais qu'elle faisait partie de l'inconscient populaire, vu qu'on se la racontait au collège, et que ça fait donc, euh... Ah oui, tout ça.

Je la développe :

Deux belges lavent les carreaux d'une tour (désolé pour mes lecteurs belges. je serai poursuivi devant les tribunaux du roi pour outrage) sur un échaffaudage mobile, dont le déplacement d'un étage est assez fastidieux. Ils augmentent d'un étage par étage.

Arrivés au 100ème et dernier étage, ils s'aperçoivent qu'ils ont oublié une vitre au 99ème.

le premier dit :"zut alors. Il faut descendre une fois l'échaffaudage et faire la vitre oubliée, hein, sinon, on va se faire engueuleï !!"

Le second répond: "tu es pas fou ? On sait pas redémonter tout le bazar pour seulement une vitre, hein ? Tu vas me tenir une fois par les bretelles, et je nettoierai la vitre suspendu dans le vide comme ça".

Le premier : "ça est dangereux ! on ferait mieux de tout démonter !"

Le second: "Alleï, sois pas peureux une fois !"

Et ainsi fut fait, le premier tient le second dans le vide par les bretelles, et le second commence à laver la vitre. Soudain, il se met à rire à gorge déployée.

Le premier :"pourquoi tu rigoles comme ça, fieu ?"

Le second : "je pense à un truc... Mort de rire !"

Le premier : "quoi donc ?"

Le second: "si mes bretelles craquent, ben, tu vas te les prendre dans la gueule, hein !"

------

Je ne sais pas si l'analogie entre prêteurs et débiteurs fonctionne parfaitement, mais quand j'entends dire que les chinois n'oseront pas arrêter d'acheter du papier US, je pense qu'à tout prendre, ce qu'ils risquent, c'est de prendre les bretelles dans la gueule... Et que les "analystes" US qui croient que la fête durera indéfiniment ne sont ni en meilleure position ni plus malins que le type suspendu par les bretelles.


Mr_Zlu

Je vois parfaitement l'analogie.

J'aurais rigolé si ça n'avait pas grandes conséquences.

(Remarque, des étudiants chinois l'ont déjà fait à Geithner)

ST

@Johanno :

> Alors pas un mot sur l'échec total de votre parti ultralibertaire ?

Vous avez apparemment manqué un post. La position très claire de vincent est bien résumé dans sa dernière phrase. Désolé que vous soyez passé à coté. La mienne est un peu plus bas dans les commentaires.

Si vous pensez que nous avions le moindre espoir d'avoir un résultat autre qu'infinitésimal dans cette élection, vous nous prenez vraiment pour des naifs.

Sinon, pour en revenir l'article, sur la question des dettes publiques, je rajouterai ce lien :

http://market-ticker.org/archives/1066-It-Is-Failing-ALL-OF-IT.html

Karl Denninger décortique très bien la tentative de Quantitative Easing de la Fed et son échec. Il en montre les effets sur les taux d'intérets immobilier par exemple (+30% en une journée la semaine dernière, ce qui va casser net tout espoir de ralentissement de la chute des prix car de très nombreux deal vont être cassés faute de possibilité de financement).

Comme il le rappelle en introduction de son post : "you cannot print your way out of a credit over-expansion". Ce qui me permet de rebondir sur la discussion avec JB sur le post sur Krugman.

Enfin je trouve le schéma de l'évolution du chomage prévu par l'équipe Obama tout bonnement génial. C'est limpide et clair comme de l'eau de roche, mais mon petit doigt me dit qu'a la vue du schéma, les étatistes et relancistes nous diront : vous imaginez si en plus il n'y avait pas eu de plan de relance ... En fait, je suis sur qu'ils pourraient en conclure que le plan de relance a finalement été trop ... timide !

Et pour l'histoire de la blague belge que je connaissais mais avait en effet oublié : j'ai lancé une recherche sur google avec 4 ou 5 mots clefs (belge gratte ciel vitre etc...), et le premier lien renvoyé était .... cet article Objectif Liberté ! Si ca c'est pas du Page Rank de compétition !

jb7756

Oui le résultat d’Alternative Libérale est comme je l’avais prévu minuscule : 0,10% en île de France. Pourtant ils se sont donné du mal.
Il manque d’un leader charismatique. Et leur discours est totalement opposé au discours ambiant. En politique il ne faut pas chercher à imposer ses idées, il faut chercher à épouser les idées dominantes. Une fois au pouvoir c’est autre chose car être élu c’est une chose, gouverner c’est une autre.

Sinon un beau coup de Sarkozy. Le film écolo neuneu « Home » de Yann Arthus Bertrand a fait son petit effet gonflant les verts au dépend du PS et du Modem. Quelle belle manipulation, du grand art ! Pinault a financé le film. Va t’il recevoir quelques choses en échange ?

Jeunes Pop

Maintenant nous allons pouvoir changer l'Europe, n'en déplaise aux petits ultra-libéraux incapable de faire 1 seul %.

vincent

Ah, les Jeunes Pop', toujours tout en finesse. Le moins qu'on puisse dire est que la tolérance et l'humilité (28% pour l'UMP, pas de quoi avoir des érections non plus) ne transpirent pas du court et peu argumenté commentaire qui précède.

Ayant été incapable d'identifier vers quels changement l'UMP promettait de nous guider (ah si, plus d'europe nounou, d'interventionnisme, de dépense publique, enfin bref, de socialisme...) en cas de victoire, j'attends avec impatience de voir "quels changements" cette brillante profession de foi nous annonce.

ST

En parlant du Quantitative Easing, une animation du Financial Times : QE pour les nuls, mais pas pour les anglophobe.

http://www.ft.com/cms/s/0/8ada2ad4-f3b9-11dd-9c4b-0000779fd2ac.html?nclick_check=1

@Jeunes Pop : mais que viennent faire ces chearleaders du Sarkozisme dans les blogs de réflexion libéraux ? Apparemment ils conchient nos idées, mais ils sont toujours là. Je ne saisis pas bien. Personnellement, je ne perds pas mon temps sur la Blogosphère UMP. C'est étrange. Quand aux petites provocations gratuites, bon ... si ca peut leur faire plaisir. Je comprend. J'ai eu 10 ans moi aussi.

Mr_Zlu

Mon dieu ?

Est-ce la Sarko Jungend ?

M'enfin, avec tout ce que je lis, je crois bien que je vais dépenser mes maigres économies dans ce que j'aime avant que tout se casse la gueule... (pour information, guitares électriques et Snickers)

Vincent Poncet

Juste une précision pour que le lecteur ne s'imagine pas que la dette US est devenue junk.
Pour une obligation, passer sous son nominal de 100, cela veux juste dire que le taux d'intérêt d'ajd est plus haut que le taux d'intérêt au moment de l'émission.
Une obligation est un titre qui délivre à son porteur un coupon, càd de l'intérêt à période régulière (+ du capital selon les types d'obligations, et il y a aussi les obligations à zéro coupons, où on reçoit tout à la maturité). Ce taux d'intérêt fait partie de la définition de l'obligation, l'émetteur se basant sur le prix sur le second marché de précédent titres émis. Ensuite, ces titres s'échangent sur le second marché. Il y a un calcul actuariel qui définit le rapport entre prix de l'obligation et taux d'intérêt. à partir de là, si le taux baisse (càd que les préteurs se font la bourre pour acheter de ces papiers), la valeur de marché des obligations va monter, si les taux montent, le prix va baisser.

floyd

Concernant l'arnaque du réchauffement climatique, c'est pas gagné:

Taxe pour le climat : les pistes du gouvernement

Christine Lagarde et Jean-Louis Borloo présenteront mercredi un livre blanc sur les conditions d'une mise en œuvre d'une «contribution énergie climat».

L'article complet:

http://www.lefigaro.fr/vert/2009/06/08/01023-20090608ARTFIG00621-taxe-pour-le-climat-l-etat-prepare-le-terrain-.php

Ce n'est pas étonnant puisque les médias font de la catastrophisme et que beaucoup de gens sont des moutons. Pourquoi les politiques s'en priveraient puisqu'ils créent de nouvelles taxes tout en passant pour les sauveurs de la planète!

floyd

Rions un peu:

http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=noticeid_notice=CAB89027040

"si l'on croit le directeur du bureau de l'environnement des nations unis, plusieurs pays pourraient disparaitre sous les flots d'ici dix ans".

La vidéo date de 1989...

Rien de nouveau sous le soleil, n'est-ce pas?

ST

Tiens, en relisant le graphe du chomage américain, je viens de m'apercevoir que le niveau de chomage a déjà dépassé le "worst case scenario" du stress des sensé prouver la solidité des banques américaines ...

Tu parles d'un stress test. Les politiciens et les banquiers centrales vivent dans un monde arc en ciel peuplé de poneys roses et de licornes.

Théo2toulouse

"je ne perds pas mon temps sur la Blogosphère UMP"

Probalement parce qu'il n'y a jamais rien d'intéressant à lire.

En revanche, l'UMP devrait s'inquiéter de la forte croissance du du parti des cocus du sarkozysme. Les jeunes Pop pourront toujours se consoler au parlement européen pour organiser une partouze avec Mélenchon et le facteur, excusez du peu, en espérant toutefois que la commission Barroso ne règlementera pas la tallle des tubes de vaseline.

mica

non, la taille des trous de balles lol

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Tout savoir sur le Foreclosure Gate

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique