« Réchauffement climatique : brèves (Copenhague, Australie, Burt Rutan, etc...) | Accueil | Deux week ends à ne pas rater ! »

mercredi 02 septembre 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

ST

Excellent !

Comme on dit dans les forums : Bump !

toda

Heureusement que Mr Desproges est là pour nous faire rire!

vicken

Bravo pour cet article !

Voici un lien super intéressant d'une banque suisse

http://www.wegelin.ch/download/medien/presse/kom_265fr.pdf

vincent

@ Toda : hélas, justement, non, il n'est plus là !

@ Vicken : Merci doublement. Je vais éplucher ça la semaine prochaine (parce que d'ici là, c'est booké).

michel

La seule politique salvatrice au tout début de la crise financière aurait été de faire de la France un pays attractif pour les capitaux, les entrepreneurs et les cerveaux, en entamant un programme de BAISSE DRASTIQUE de la dépense publique, accompagné d'une diminution des charges pesant sur les entreprises et le capital.

On a fait l'inverse, et je pense qu'on a dépassé le tipping point. Même l'inflation ne sauvera pas le gouvernement: si inflation il y a,- et il y aura -, les taux d'intérêt s'élèveront en rapport. Il n'y aura pas d'autre solution que d'augmenter massivement les impôts, sauf à abandonner l'euro et laisser couler le nouveau franc. Nous serons alors devenus une nouvelle catégorie géopolitique: un pays en sous-développement.

domusignis

Hélas, vous qui êtes tous très cultivés, intelligents et sûrs d'avoir raison, vous ne voyez que la partie visible de l'iceberg !! Qui nous dit que si vous aviez les commandes vous n'auriez pas la même avidité et le goût du pouvoir ? cela est tellement sous-jacent dans vos propos puisque seules la politique et la finance sont dignes de vos propos...

www.facebook.com/profile.php?id=697578174

Bonjour,

Vous prévoyez une atomisation de notre système économique mondial; la fin de l'ordre (!) économique actuel; et la possible arrivée de nouveaux mouvements fachisants prêts à reprendre vie pour supprimer la liberté individuelle.

Moi qui suit d'un naturel pessimiste, j'ai peur de devoir vous donner raison; les signes actuels ne trompent malheureusement pas.

Ou une guerre salvatrice (malheureusement) nous sauvera de cet imbroglio financier désastreux; ou une nouvelle société naitra d'une nouvelle avancée technologique popularisée et admise dans le domaine public.

Ce qui devient certain, c'est que le forcing des mouvements de pression alter mondialistes, qui deviennent l'un des principaux leviers sur lesquels nous devrons compter demain, amènera à un nouvelle société, un nouveau système social, quel que soit celui ci; l'écologie n'étant qu'un étendard de parade, l'enjeu étant beaucoup plus important qu'un simple retournement de consommation pour soulager une planète en difficulté; ce sera un enjeu de société au terme duquel nous pourrons peut être continuer d'exister, de vivre, ou, si nous ratons ce virage, nous mourrons, à petit feu, mais nous finiront par cesser.

Cordialement

michel

S'il ne s'agissait que de sortir d'une crise, comme celle que nous avons vécue fin 1991-1996, ce ne serait qu'un moment difficile à passer. La Chine se sortira de la crise, si elle fait ce qu'il faut. Pour la France, la majorité des pays européens, les USA, j'ai une analyse tout autre. Nous ne vivons pas qu'une crise, mais aussi notre déclin. La faute à la perpétuation de politiques détestables, et d'un désengagement des classes moyennes françaises, où chacun cherche individuellement à tire son épingle du jeu.

Tous les gens sensés connaissent les remèdes: des administrations nationales, territoriales et locales moins lourdes et moins budgétivores, une véritable évaluation des compétences au sein des administrations, sanctionnée positivement et négativement, un Etat recentré sur son coeur de métier, un droit allégé, clarifié,la fin des clientélismes, celle des monopoles syndicaux,de larges marges de liberté et d'initiatives pour les actifs, etc.

La France n'est pas foutue, pas plus que l'Europe d'ailleurs, mais la France n'a rien à attendre des personnalités politiques de droite et de gauche actuelles.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique