« | Accueil | ClimateGate : encore une courbe en crosse de Hockey ! »

lundi 23 novembre 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Xavier

Bonjour Mr Bénard,
Cette affaire explosive ne doit pas rester sans suites, les gens ont le droit de savoir, les politiques le devoir de faire marche arrière!
Pour répondre à la question que vous posez en conclusion, je crois que pour toucher le grand public et les médias "traditionnels", une solution pourrait être d'en parler sur une émission radio de grande écoute qui donne la parole aux auditeurs, comme l'émission de Bourdin sur RMC. Bien sûr, ca n'est pas grand chose comparé au JT de 20h ou à la une du Monde, mais c'est un premier pas, qui plus est très accessible. Je ne sais si c'est suffisant, mais si il me vient de meilleures idées, je vous en ferai part.
Merci beaucoup pour pour le travail d'information et d'analyse de qualité que vous faites sur ce blog. Continuez!

gordon

Articles trés intéressant, Vincent, on peut constater le modus operandi (si cela s'avère être un véritable hacking)utilisé par ces individus pour imposer une idéologie politique ou tout simplement disposer de financement publique ou privé à des fins d'enrichissement personnel.
Mais ce qui est le plus frappant dans ses échanges est plutôt le sentiment de panique de ces différents protagonistes du "climate warming" devant l'échéance de la grand messe médiatico-politique de copenhague.
J'attend avec impatience la suite des événements et de savoir si les informations fournies sont avérés, car cela pourrait discréditer le discours actuel du GIEC.

Xavier

Sur les news yahoo, une dépêche AP de David Stringer a été traduite hier:

http://fr.news.yahoo.com/3/20091122/twl-gb-climat-piratage-1be00ca.html

C'est moi ou j'ai l'impression qu'on essaie déjà de faire passer ça pour une vague polémique créee par les "sceptiques"?

jb7756

Je sais pas si il faut attendre grands choses des médias français, complètement dépendant. A mon avis la plupart des journalistes ne sont pas dupes mais ils sont aux ordres.
Par contre aux USA et en GB le débat risque de connaître un tournant. Les gouvernements sceptiques (Italie, Pologne…) vont aussi en profiter. Si tous le monde abandonne, on ne pourra pas éternellement faire comme si de rien n’était dans notre beau pays.

Le résultat de tout cela sera :
- discrédit des experts (mauvais).
- discrédit des écolos (bon).
- discrédit des politiques (on a l’habitude).
- discrédit des médias (mauvais car les gens vont alors se tourner vers d’autres sources d’informations, le meilleur comme le pire).

Et après on s’étonne du discrédit qui plane sur l’épidémie de grippe A.

Ben

Ouais bof. Pétard mouillé. Des E-mails sortis de leurs contextes. Il y aura toujours des adeptes de la conspiration. C'est lamentable.

Jean Peuplus

Beaucoup de ce qui est cité (bon résumé sinon) est en français :

http://skyfal.free.fr/?p=422

et

http://pouruneecolelibre.blogspot.com/2009/11/scandales-ethiques-chez-les-eco.html

ne pas manquer sur le dernier lien l'entretien audio (en anglais) avec Tim Ball.

Mathieu

Malheureusement je n'ai pu tout lire sur cette affaire, je reviendrais lire vos billets et m'informer quand j'aurais plus de temps, mais en survolant votre article, cela me semble plus être une tentative de "buzz" de la part des sceptiques et rien de plus. Compte tenu de l'information déjà disponible sur je sujet, il faudrait être aveugle pour ne pas voir que le climat déraille. Nul besoin d'être scientifique, puisque les changements sont visibles à l'oeil nu. Enfin, c'est bien tenté ce buzz de la part des "sceptiques" mais demandez vous qui a intérêt à diffuser ce type d'infos et vous verrez que c'est du storytelling de mauvaise qualité, du genre "on ne nous dit pas tout". Ne tombez pas dans le panneau Vincent, ou alors vous avez vous aussi un intérêt à diffuser ce genre d'infos ?

Jorodan

Huuum, si je peux ajouter mon avis.

Cette affaire est très curieuse! Qu'elle soit vraie ou pas, elle fait peur sur la capacité a manipuler l'information publique.

Par contre, selon moi cela ne peut pas remettre en cause toutes les démarche autour du développement durable!

jb7756

Ah l’article du monde ( http://bit.ly/59I4ar ) ! De la langue de bois de la grande époque…

Pourquoi ils ne le laissent pas Courtillot faire un article dans leur feuille de choux. Courtillot est vraiment bien, sa ligne directrice est claire.

Allègre avec sa curieuse idée de « l’acidification des océans » tient une ligne peu judicieuse : « le climat n’est pas influencé par le CO2 mais acidifie les océans(???). Je travaille donc à la séquestration du CO2. » Il veut sauver ces crédits ou quoi ?

Edail

Ben : Vous connaissez un contexte ou le fait de parler d'évincer quelqu'un(et réussir) est naturel ?

Bob

Les côteries entre chercheurs ce n'est pas nouveau et ce n'est pas un problème. Le problème c'est plutôt qu'ils essayent de discréditer les sceptiques par des voie « administratives » au lieu de s'attaquer sur le fond des articles. Discréditer Courtillot était facile et justifié, car son argumentation reposait sur un modèle de terre plate, ce qui aurait fait rire n'importe quel étudiant de première année.

Le plus inquiétant est plutôt la rétention des données et la falsification de celles-ci : je ne parle pas des « tricks » pour prendre en compte des influences extérieures sur des capteurs par exemple, elles sont normales. Je parle bien de ce qu'on lit dans les derniers mails comme celui-ci :
« Options appear to be:
1. Send them the data
2. Send them a subset removing station data from some of the countries who made us pay in the normals papers of Hulme et al. (1990s) and also any number that David can remember. This should also omit some other countries like (Australia, NZ, Canada, Antarctica). Also could extract some of the sources that Anders added in (31-38 source codes in J&M 2003). Also should remove many of the early stations that we coded up in the 1980s.
3. Send them the raw data as is, by reconstructing it from GHCN. How could this be done? Replace all stations where the WMO ID agrees with what is in GHCN. This would be the raw data, but it would annoy them. »

Ces données sont réutilisées par d'autres chercheurs partout dans le monde, et les résultats de ces recherches sont utilisés dans des buts politiques. Comme tu le dis, si les données brutes sont bidouillées, comment savoir si les conclusions de centaines de papiers sont correctes ?

Enfin, le mail suivant (et d'autres du mêmes genres) me fait tiquer :

« The fact is that we can’t account for the lack of warming at the moment and it is a travesty that we can’t. The CERES data published in the August BAMS 09 supplement on 2008 shows there should be even more warming: but the data are surely wrong. Our observing system is inadequate. »

Les données ne correspondent pas aux prévisions, donc les données sont fausses ? Well, qu'ils doutent du système d'observation je le comprends, mais qu'ils n'évoquent pas la possibilité que les prévisions soient erronées me semble plus grave. Dans plusieurs des mails on lit ce type de raisonnement, les données doivent être corrigées pour supporter leur thèse. Je n'ai pas poursuivi dans la recherche mais ce n'est pas vraiment ce que nos professeurs nous ont enseignés.

 Robert


Après la théorie du complot dénoncée par les sceptiques du climat (origine anthropique du réchaufement climatique), les voila qui établissent leur propre théorie et à partir de moyens frauduleux et illégaux.

Maintenant combien sont à même de distinguer le vrai du faux? Moi je ne le suis pas, donc j'applique le principe de présomption d'innocence.

Vincent vous voilà désormais élevé à la dignité de grand théoricien du complot devant l'éternel....

gordon

Mathieu@
"Nul besoin d'être scientifique, puisque les changements sont visibles à l'oeil nu."
La position des dits "sceptiques" n'est pas de prétendre à une non variation climatique mais à la thèse d'un rachauffement anthropique.
Non, on ne peut rien observer à l'oeil nu et encore moins prédir l'avenir, les modéles théoriques de prévision du climat (alors que la climatologie est un domaine de recherche encore récent) relève d'une totale imposture.
Si je reprend au pied de la lettre votre post, il suffit de regarder la mer pour constater une augmentation de sa surface, alors là il faut breveter votre vue, voir l'ensemble de vos capacités surhumaines.
Le climat ne peut être étudié qu'a l'aune d'observations historiques de plusieurs millénaires, en utilisant les maigres moyens dont disposer encore la recherche actuellement.
Mais si je reprend encore la thématique de votre post, on peut supposer qu'à partir d'un ressenti ou une expérience, vous avez (par exemple) constater un été en france relativement chaud ainsi qu'un automme dont les normales saisonnières ont été explosées et là vous avez raison.
Mais moi je vous oppose un hiver rigoureux en chine dont les températures n'avaient pas été observés depuis presque 1 siécle ou encore des hivers extremement rigoureux en amérique du nord (y compris dans le nord de la californie), dépassant en négatif toutes les observations récentes.
Alors Mathieu, on prend mon oeil ou le vôtre, ce genre de poste devient complétement ridicule ou êtes vous tout simplement un adepte des théories de notre ami posteur Robert l'écopolitique à l'oeil bionique.

bertrand

comme diraient les grands patrons du tabacs dans les années trente.
repris par les fabriquant d'amiante en 54.

la cigarette tue, bon.
il faut mettre le doute:
des fausse vérités.
des recherches contradictoires.
si il y a doute personne ne fera rien.
et ils ont eue raison

moi je dis 1. on nous ment et si on fais des
effort, on perd de l'argent.
2 .on nous dis la vérité et si on fais rien on crevé.
moi j ais déjà choisi.

Gilles

Du gros et bon boulot Vincent ! bravo !

Gilles

@Xavier

"C'est moi ou j'ai l'impression qu'on essaie déjà de faire passer ça pour une vague polémique créee par les "sceptiques"?"

Même impression...

Gilles

@Bertand

"la cigarette tue, bon.
il faut mettre le doute:
des fausse vérités.
des recherches contradictoires.
si il y a doute personne ne fera rien.
et ils ont eue raison"

Totalement démenti par les faits. "Doute" ??!! Si tout le monde sait que le tabac tue ! "personne ne fait rien" ???!!! Propagande fumophobe, explosion des taxes sur le tabac etc etc !

"moi je dis 1. on nous ment et si on fais des
effort, on perd de l'argent.
2 .on nous dis la vérité et si on fais rien on crevé.
moi j ais déjà choisi."

1) on nous ment: on va perdre de l'argent ET des vies (l'argent n'est pas abstrait)
2)on nous dit la vérité: admettons... on va pas crever pour autant.

Et si l'on suit votre raisonnement, il ne faudrait plus douter de rien et ne plus penser (et ne plus vivre) et admettre toutes les théories catastrophistes: puisqu'après tout on ne risque rien de plus que perdre de l'argent...

Mathieu

@gordon > "on ne peut rien observer à l'oeil nu" vous êtes aveugle pour dire cela ? si l'on observe rien avec les yeux, avec quoi observe-t-on, vous pouvez me le dire ? avec des sondes ? Les climatologues, les astrophysiciens qui scannent le fond de l'univers (et remontent ainsi les millénaires) ou des océans utilisent avant tout leur yeux pour analyser l'ensemble des données recueillies par leurs instruments.

Pour vous, "les yeux", cela correspond avant tout aux thèses et aux instruments de mesure (mathématiques, sondes, etc) post-newtoniens, par ailleurs dépassés. Pour un individu primitif comme moi, le réchauffement climatique n'est pas une thèse, il est réel et incarné dans le quotidien, c'est un fait, comme en témoigne certains de mes concitoyens, les Inuits : http://lewebpedagogique.com/environnement/copenhague-lappel-des-inuits/

"On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison". Je vous invite à méditer cette citation de Poincaré Gordon. Bien à vous.

Merome

En attendant : http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=7234

Jolie théorie du complot, en tout cas, bravo. Vous devriez vous intéresser au 11/09, c'est fascinant...

bertrand

tien je ne fais pas de propagande j'énonce les
faits
ex:phrase du patron de Chesterfield
"je ne fume pas ces merdes, je les vends"
dans ma démonstration j'ais pris comme exemple
les cigarettes mais bon je ne voulais pas vexé les accros a la nicotine dont je fais parti:(
je vais prendre donc un autre exemple
des gas qui ne sont ni scientifique ni sceptiques ni pro réchauffements

convention des assurances à Genève

d apres leur propres études le réchauffement climatique leur coûterait des milliards, ils envisagent sur le long terme de ne plus assuré les aléas climatique.
à savoir et ce n'est qu'un exemple:
ils n'assurent plus l'amiantes depuis 1908
ni les risques au plomb depuis 1949
etc...
ils ce sont jamais trompe pour l'instant.

Jean Peuplus

Mauvaise foi à l'oeuvre

http://www.rtbf.be/info/societe/climat/la-guerre-du-climat-commence-avec-un-coup-fourre-163347

Fort opportunément on ne peut commenter...

Xavier

@Gilles:
Je viens de lire les news sur Le Monde et l'Express, et je confirme mon impression ainsi que la vôtre, le titre sur l'Express: "Des e-mails piratés pour discréditer des climatologues". Le contenu est bien orienté, et on occulte soigneusement 99% de l'affaire, c'est très pratique et facile à digérer pour quelqu'un qui ne veut pas se donner la peine de se renseigner. Affligeant.

Une petite touche d'humour quand même:
"...qui en disent long sur les violentes tensions entre chercheurs et sceptiques"
Donc les chercheurs ne sont pas sceptiques, et les sceptiques ne sont pas des chercheurs? Un grand bravo à pravda!

Xavier M

Comme le suggère Bob ci-dessus, il faudrait quand même faire le tri sans quoi ça sent le pétard mouillé et la communauté sceptique se tire une balle dans le pied en offrant une réponse facile à l'autre camp.

Dans la plupart des posts relayant cette affaire, on a droit à des e-mails isolés. Certains comme ceux mentionnés par Bob sont plus que louches en ce sens qu'il est difficile d'imaginer un quelconque contexte où ils ne le seraient pas.

D'autres sont simplement incompréhensibles hors contexte et on en tire hâtivement des conclusions.

D'autres sont présentés comme scandaleux alors qu'il n'ont absolument rien d'extraordinaires, par exemple quand un auteur traite ses collègues sceptiques d'idiots. Et alors? C'est ce que fera n'importe qui qui ne tient pas en haute estime un concurrent. Ça n'a aucune espèce de signification et c'est là qu'on voit quand la communauté sceptique s'emballe. A vouloir absolument taper, on dit n'importe quoi et on se décrédibilise.

Il y a bien assez de documents louches comme ça, pas la peine de s'indigner sur des trucs insignifiants.

jb7756

Je pense que la plupart des commentaires réchauffistes de ce billet sont honnêtes. Mais voyez vous le contenu de ces Emails ne nous surprennent pas. Toutes ces magouilles ont déjà été dénoncées depuis longtemps par Jean Martin, Courtillot et autres. Maintenant on en a la preuve, c’est tout.

Ca me fait penser au rapport Kroutchev sur les crimes de Staline, qui au départ aurait du rester secret. Les communistes occidentaux ne voulaient pas y croire.

Ce qui m’embête le plus c’est que la farce réchauffiste va conforter les théories du complot les plus abracadabrantesques genre « il n’y a pas eu d’avion sur le Pentagone ».

ST

@Xavier :

La phrase clef de l'article du Monde est quand même :

"Et si ces derniers [les emails] apprennent quelque chose, c'est bien la violence inouïe de l'affrontement entre "climato-sceptiques" et climatologues."

(http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/11/23/les-courriels-de-climatologues-divulgues-pour-les-discrediter_1270700_3244.html#xtor=RSS-3208)

On peut pas faire mieux : usage des guillemets pour les "climato-sceptiques", avec invention d'un terme qui fait illuminé, et dans l'autre camps ? Et bien les climatologues pardi. La Science. Avec un grand S et un point final a la fin.

Oh, mais l'auteur ne serait pas un peu parti prenante dans cette affaire ? Ne peut on pas lire dans les emails en question que les attaques contre Courtillot étaient en parti téléguidé ou du moins appuyés par une collusion des experts dénoncés, et relayé dans la presse Française par des articles sans équivoques, signé dans le journal le Monde par ... le même journaliste qui nous sort cette phrase qui mériterait à elle seule de lui couter sa place si le Monde avait un tant soit peu de professionnalisme.

Gilles

@Xavier

Rien de neuf, quoi...

En passant pas Skyfal, je suis tout de même tombé sur ça (un blog du Monde):

http://unmondelibre.blog.lemonde.fr/2009/11/23/du-foot-au-climategate-quand-seul-le-resultat-compte/

Le gars s'en prend plein la gueule de la part des lecteurs de l'imMonde, mais il a l'air de bien se défendre...

jb7756

@Xavier M & ST

Il faut pas s’inquiéter de la récupération. Les journalistes font leur boulot de désinformation, c’est pour ça qu’on les paye.

Mais cette affaire, même présentée de manière biaisée va semer le doute. Les gens vont apprendre qu’il y a des sceptiques acharnés ? Tient pourquoi ces gens aussi méchants ? Ca va obliger le brave peuple à réfléchir. On ne peut pas le convertir comme ça d’un seul coup. Il faut marteler encore et encore sachant qu’il y aura un noyau d’irréductibles.

Aux USA la croyance réchauffiste recule dans les sondages, bientôt elle passera sous les 50%. Et là ce sera fini. En France aussi on se sent bien un retournement même si il n’y aucun sondage en ce sens (sujet interdit).

Gilles

@Bertrand

"ex:phrase du patron de Chesterfield
"je ne fume pas ces merdes, je les vends" "

Oui, et alors ? Ça prouve quoi ??

"d apres leur propres études le réchauffement climatique leur coûterait des milliards, ils envisagent sur le long terme de ne plus assuré les aléas climatique.
à savoir et ce n'est qu'un exemple:
ils n'assurent plus l'amiantes depuis 1908
ni les risques au plomb depuis 1949
etc..."

Oui, bref, les assureurs font leur boulot. À partir du moment où l'on sait (assureurs et assurés) que l'amiante est un danger, c'est normal non ?

Vois pas le rapport avec les complots que lanceraient les industriels contre eux-mêmes (!) pour noyer le poisson etc. Ça prouverait même plutôt le contraire (car selon votre théorie, les boss de l'amiante et du plomb auraient dû réussir à cacher tout ça) !!

Gilles

Oups les gars !!!

Yahoo vient de mettre l'affaire parmi les 5 articles de sa une !! Avec ce titre: "le climategate du réchauffement" !

Gilles

... avec un point d'interrogation, certes mais bon.

 Robert

jb7756@

""Aux USA la croyance réchauffiste recule dans les sondages, bientôt elle passera sous les 50%. Et là ce sera fini""

Aux USA ceux qui croient au 21/12/2012 sont légions, les créationnistes aussi, c'est un très mauvais exemple; je pense qu'il ne faut pas trop prendre les français pour ce qu'ils ne sont pas (jen veux pour preuve leur engouement pour le libéralisme lol).

jb7756

@Robert

Certes mais les adeptes de la fin du monde de 2012 et les créationnistes (loin d'être majoritaires d'ailleurs) n’imposent pas de taxes !

floyd

@Vincent
"Je suis preneur dans les commentaires de toute idée pour toucher d'une part la presse mainstream, d'autre part les parlementaires."

A part si vous avez un réseau d'amis journalistes, ce sera très difficile. Est-ce qu'un libéral comme Alain Madelin serait intéressé par cette affaire? Il a accès aux médias, mais si il ne s'est pas déjà exprimé sur l'affaire du réchauffement climatique, je crains qu'il ne le soit pas.

Autrement, il faudrait pouvoir contacter des gens comme Allègre ou Courtillot, puisqu'ils ont un accès aux médias.

Mais la seule solution à moyen et long terme, c'est que les gens délaissent les médias grands publiques, commencent par réfléchir par eux-mêmes et utilisent plus internet pour s'informer.

gordon

Robert@
encore une petite phrase assassine sur le libéralisme, moi qui croyais (dixit Robert dans ses précédents message) que vous vous placiez au dessus la mêlée des idéaux politiques, dans une optique de désinteressement totale du sauvetage de la nature, je suis vraiment déçu.
Mathieu@
Il est regretable que vous n'ayez pas su comprendre les propos tenus dans mon précédent post.
J'essayez (cela semble difficile) qu'en temps que sceptique, j'attendais que l'on me prouve scientifiquement le lien entre les variations de températures avec une quelconque influence anthropique.
Vous me parlez d'observations de visu, il est bien sur évident que l'analyse de résultats scientifique, fasse appel aux sens des scientifiques en charge de les étudier, je ne comprends vos propos.
L'axe de mes commentaires reposaient sur l'échelle temps des observations, qui pour l'instant (malgré la tentative avortée des tristes sirs jones, mann et consorts de vouloir effacer toutes traces de l'optimum médiéval)contredisent la base des données à l'origine des modélisations mathématiques.
Je suis désolé que le débat sur 1 sujet aussi important soit systématiquement dérivé vers des abysses idéologiques.

W W

L'article de la RTBF ne vole pas plus haut que celui du Monde. Les faits sont partiellement rapportés et le débat de fond est complètement ignoré au profit de l'invective. Seuls points positifs: la présence de liens vers Objectifliberté "le libéral pur jus" et skyfal "le spécialiste incompris".

Une fois de plus la francophonie est à la traine dans le débat d'idées.

Théo2Toulouse

"les collègues de Phil Jones et lui-même se demandent quelle est la meilleure stratégie pour éliminer les dissidents du processus de relecture par des paires"

L'expression est lâchée par un leader réchauffiste : ELIMINER LES DISSIDENTS. Comme au bon vieux temps de Staline ou de Pol Pot. Ca en dit long sur la mentalité qui anime une partie du lobby réchauffiste, qui veut imposer sa vulgate comme étant LA vérité. C'est ce qui se passa avec Lyssenko : tous ceux qui lui ont dit non ont fini au Goulag.

Comme les réchauffistes ne pourront pas faire déporter leurs opposants, il y a lieu de penser que la contre offensive sera très agressive car les crevures qui animent le mouvement ne renonceront pas à leurs milliards pour quelques données truquées. Maintenant, ils savent que des gens savent la vérité sur eux. La guerre peut commencer.

W W

Article du même acabit:

http://www.lexpress.fr/actualite/environnement/des-e-mails-pirates-pour-discrediter-des-climatologues_830355.html

En bas de l'article, les commentaires d'Eric Lecluyse rédacteur en chef adjoint de l'Express, sont priceless.

gordon

Sur le site realclimate pourfendeur de CO2, il semble que les scientifiques impliqués ne contredisent les faits et l'origine des mails controversés mais tentent de minimiser avec des explications alambiqués (ainsi que toutes les personnes soutenant cette thèse).
Il est pourtant clair (jusqu'aux preuves définitives), que les scientifiques du CRU, dans leurs échanges d'emails, parlent explicitement de bidouillages "tricks" afin de cacher "hide" certaines tendances contredisant toute leur théorie.
N'oublions pas que les personnes incriminées (mann, jones etc) essayent d'imposer leur vision comme "science définitive" sous le label et à tort de "consensus".
Il est regretable de leur part, cette propension à REFUSER de comparer avec leurs travaux, ceux des autres scientifiques dits sceptiques, afin d'apporter à l'ensemble des populations et des décideurs politiques, des résultats tangibles.
Tout cela tient de l'intérêt personnel pour certains et de la religion pour d'autres, mais le résultat au final et de vouloir nous imposer à tous de nouvelles régulations fondées sur des théories non prouvées et qui vont radicalement changées notre monde et menacer certaines de nos libertés.

Mathieu

@gordon > je n'aurais aucun problème à vous trouver des preuves "scientifiques" démontrant la nature des changement de la composition chimique atmosphérique en raison de l'activité humaine industrielle et post-indutrielle. Le tout entraînant le réchauffement climatique. Or, vous trouverez toujours un moyen de penser le contraire, pourquoi ? parce que poser la question en ces termes est abscons. Je ne vais pas perdre mon temps, puisque de toute façon ce que vous cherchez, ce sont des preuves pour valider votre questionnement du "parfait sceptique" et non observer ce qu'il se passe réellement à savoir : au cours des deux derniers siècles, la quantité de CO2 dans l'atmosphère a augmenté de plus de 30% ; le méthane atmosphérique de plus de 150%, le N2O atmosphérique de 17% et l'ozone troposphérique de 35%. Corrélativement, et même si cet ajout à l'effet de serre naturel est faible (environ +1 %), cet apport est amplifié par la vapeur d’eau et a ce faisant, contribue à l'augmentation de la température moyenne de notre planète d'environ 0,5 °C observée dans la seconde moitié du vingtième siècle. C'est pourtant simple non ? Il vous faut quoi comme preuve en plus de la corrélation ? D'attendre pour voir si nous sommes tous morts asphyxiés, cramés ? Et puis si je fais l'effort d'entrer dans votre logique de sceptique, mettons de côté le réchauffement climatique, ça ne vous gêne pas que l'humanité disparaisse en étant asphyxiée par les gaz (a effet de serre) ? Pour moi les sceptiques sont irresponsables devant l'ampleur du problème, au lieu de questionner les choses intelligemment, ils s'attachent à avoir raison à tout prix dans un débat public qui ne devrait même pas avoir lieu puisque chacun peut observer de ses "yeux" que le coeur du problème n'est pas de valider telle ou telle théorie, mais bien de trouver des solutions empiriques, hackers, scientifiques, médias inclus.

aladin

Je découvre ce "climategate" et je suis proprement effaré, pour ne pas dire totalement consterné. N'ayant aucune connaissance du sujet, je me contentais auparavant de faire raisonnablement confiance au discours ambiant affirmant grosso modo que "les activités humaines sont en grande partie responsables du réchauffement climatique ( et qu'il faut faire quelque chose "right now" si on ne veux pas tous crever dans d'atroces souffrances ! )".

Je parcours donc objectif-liberté.fr et pensee-unique.fr et c'est un authentique et magistral coup de pied dans le cul : comment est-il possible que cette histoire de "réchauffement anthropique" soit pareillement entachée d'éléments douteux, suspects, irrégulier voir simplement frauduleux sans que personne ne songe à en faire publiquement état ? Comment est-il possible que nous n'en n'ayons jamais entendu parler, nom de dieu ?! Comment est-ce possible que les médias, pourtant si prompts à révéler le scandale et le graveleux, se soient montrés - et continuent de se montrer! - pareillement pusillanimes dans ce cas précis ?

Rien que la scandaleuse rétention d'informations aurait du mettre la puce à l'oreille de n'importe quel individu moyennement honnête, sans même parler de la "perte" des données au prétexte que celle-ci étaient stockées sur des disquettes ! Imaginez une seule seconde : des gigaoctets de précieuses données sur des disquettes ( des serveurs ? c'est quoi ça, des serveurs ) !! L'art de se foutre du monde élevé jusqu'à des sommets inégalés !

N'importe qui dans quelque domaine professionnel que ce soit ( excepté dans la politique, cela va sans dire ) perdrait de facto toute crédibilité avec le dixième des casseroles que semblent trainer ces scientifiques du GIEC, scientifiques dont la malhonnêteté intellectuelle ne semble avoir d'égal qu'une évidente perméabilité idéologique.

Que pourrions-nous éprouver d'autre que du dégoût à la connaissance de pareils faits, lesquels pourraient aisément être qualifiés d'escroquerie à l'échelle internationale.

Nausée ...

vincent

@ Tous: je ne pourrais hélas répondre à tous, et devrai, désolé pour ceux qui sont restés constructifs, me concentrer sur les quelques personnes qui se permettent des insinuations scandaleuses à mon égard.

Certains commentateurs, et particulièrement celui qui se fait appeler Robert, ont pris le parti d'essayer de croire que nous sommes des illuminés de la veine des crétins qui nous bassinent avec loose change et autres calembredaines de paranoïaques.

Sachez, cher monsieur, que constater, faits avérés à l'appui, que des gens travaillant ensemble sur un sujet commun ont échangé des mels visant à permettre la production de "résultats de recherche" entrainant le public et des décideurs politiques à croire autre chose que ce à quoi ils auraient cru si les résultats des observations scientifiques n'avaient pas été déformées, ne fait pas de moi un complotiste, mais juste un brave père de famille qui constate que des gens qui étaient en position d'influencer des décisions importantes ont sciemment déformé la vérité.

Je ne me prononce pas sur leur mobile: je ne le connais pas. Je pourrais évidemment faire des hypothèses....

Comme j'ai eu l'occasion de le dire par ailleurs, il n'y a pas selon moi "complot", mais diverses stratégies opportunistes de plusieurs groupes, soit purement affairistes, soient proches d'une certaine gauche, voire de la deep ecology, qui ont eu intérêt à exploiter le filon de la thèse du RCA pour faire avancer leurs agendas respectifs. Cela a pu créer des convergences entre ces groupes, ça ne fait pas un "complot", qui suppose un plan précis avec un objectif précis et limité dans l'échéance, avec une tête unique et des exécutants qui marchent au pas. A aucun moment je n'avance une telle thèse, qui serait du pur délire.

Bref, M. Robert, vos minables tentatives de dénigrement par l'inférence fallacieuse en disent long sur votre mauvaise foi, surtout de la part de quelqu'un qui passe son temps à procéder par allusions déformant la réalité des choses. Désolé d'être brutal, car je respecte d'habitude les gens qui viennent ici, mais vous êtes méprisable.

-----
@ critiques "modérés et constructifs" : c'est avec joie que je continuerai à vous lire.

@ Jorodan : "cela ne peut pas remettre en cause toute la démarche autour du développement durable".

Je comprends votre préoccupation, mais je la traduirai autrement: "ce n'est pas parce que des personnes ont mal agi en se cachant derrière le prétexte de l'environnement qu'il ne faut plus se préoccuper des problèmes environnementaux."

Vous avez 100% raison. A tel point que de nombreux libéraux de mes relations, lassés d'être taxés sans la moindre preuve par leurs ennemis d'être "anti-environnement", travaillent actuellement (scoop) à essayer de monter un think tank solide sur ce que les solutions libérales peuvent apporter à l'environnement. (il existe déjà l'ICREI et certains courants tels que écologie libérale, mais ils restent confidentiels)

je ne puis résumer en un seul commentaire toute la philosophie libérale de l'environnement, d'autant plus qu'elle n'est pas monolithique.

Sachez simplement que les libéraux -enfin, les libéraux avec les pieds sur terre, je vais encore me faire lyncher par la tribu libertarienne - ne rejettent pas en bloc toute forme d'état en ce domaine, mais qu'ils veulent que l'état se concentre d'abord sur le respect du droit de propriété, et qu'ils limitent le champ des interventions normatives de l'état aux domaines ou des droits de propriété ne peuvent pas être commodément attribués.

La dernière prix nobel d'éco, Mme Orstrom, dit sur ce sujet des choses intéressantes, et les anglophones pourront se reporter à
http://www.perc.org qui n'est pas mal même si je ne suis pas OK avec tout.

(je reviens plus tard)

Blanc Cassis

A la RTBF, au journal TV de ce soir, le VP du GIEC qui est Belge explique qu'il s'agit d'un coup fourré du lobby pétrolier
http://bit.ly/6rHKzi

jb7756

@Aladin

Et oui, c’est surprenant n’est ce pas.
Enfin dans le passé il y a un truc qui s’appelait le communisme. Des millions de gens y ont cru, beaucoup en sont mort. Là c’est moins terrible quand même.

vincent

@ aladin: j'ai ressenti quelque chose de ce genre lorsque j'ai découvert vers 2005 l'histoire du "test de monte carlo" de la crosse de hockey. C'est à ce moment que j'ai commencé à me dire:"oh il y a un truc pas net, là". Puis j'ai découvert Richard Lindzen, puis Fred Singer, puis roy spencer, puis john daly...

Puis les intérêts personnels de ces messieurs les moralisateurs, Gore en tête...

Nausée, oui, le mot est bien adapté.

Gilles

En tout cas, ça a l'air de censurer dur sur l'Express: 1 commentaire de plus en 2 ou 3 heures ! la plupart des com' sont anti-réchauffistes, et les réponses de l'auteur de l'article, un certain Lecluyse, d'une mauvaise foi et d'une langue de bois hallucinantes. J'ai moi-même posté il y a un bon moment mais rien à l'horizon...

http://www.lexpress.fr/actualite/environnement/des-e-mails-pirates-pour-discrediter-des-climatologues_830355.html

ami ladh

@Vincent

Le plus affligeant est certainement que beaucoup des circonstances qui auraient pu - ou dû - susciter une légitime suspicion ne sont même pas d'ordre scientifique : rétention injustifiée sinon illégale d'informations , rhétorique quasi religieuse, anathèmes, intimidations, dénigrement systématique, unanimisme obligatoire, etc ...

Sommes-nous déjà tant habitués à cette atmosphère délétère qu'il nous est désormais difficile de reconnaitre du premier coup d'oeil les expressions du totalitarisme alors même qu'elles se manifestent juste sous nos yeux ?

Et comble du comble, il est fort probable que tout continue exactement comme s'il n'était rien arrivé, entrainé par une inertie savamment entretenue ...

ami ladh

ah je vois que j'ai réussi à me connecter, donc : ami ladh = aladin

^^

Landry

Pour le battage médiatique, rien à attendre de la France et des journalistes français, malheureusement irrécupérables.
Notre salut ne pourra venir, une fois encore, que des anglo-saxons

Gilles

Un malin ce Lecluyse (sur l'Express)... il vient de publier un com', le premier depuis 2 heures, et comme par hasrd, c'est un com' particulièrement virulent, auquel il peut se permettre de répondre ceci:

" "Mesurez donc soigneusement vos commentaires." "Dans quelques jours, la charrette des condamnés commencera son parcours... " Des attaques personnelles maintenant? Ce vocabulaire est-il digne de ce débat? J'ai regardé les mails, vous avez de la chance d'avoir réussi à tout synthétiser en si peu de temps, car je vois surtout une accumulation d'informations (obtenues et publiées par des moyens illicites, sans aucun égard pour les personnes concernées) qui ne démontrent rien d'une manipulation générale, et qui, si elles doivent mettre en évidence des pratiques douteuses de chercheurs (il faudra du temps pour tirer les choses au clair), montrent surtout une certaine violence, que reflètent vos propos. Eric Lecluyse"

Bon sang, mais quel faux-cul !!!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Tout savoir sur le Foreclosure Gate

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique

blogroll