« ClimateGate 4 : nouveaux éléments, nouvelles fraudes mises à jour, nausée chez certains scientifiques | Accueil | Ob'Lib' buzze le climategate ! »

mardi 01 décembre 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

floyd

Leroi Ladurie:

'Ils ne parlent pas des glaciers qui reculent, cela me parait assez suspect... ils sont téléguidés'


Ah ben, oui, c'est vrai ça! ils n'ont pas parlé des glaciers qui fondent! Donc le film ne vaut rien et c'est juste un complot des lobbies pétroliers. N'importe quoi. Est-ce ce seraient les 'horribles' canicules du au réchauffement qui ont détérioré sa cervelle ramollie?
Il ne semble pas faire la différence entre les conséquences d'un réchauffement et ces causes, comme beaucoup d'alarmistes d'ailleurs.
L'avis d'un glaciologue:
http://virtedit.free.fr/article.html

Christophe VINCENT

Bonjour Vincent,

J'ai trouvé ce film très intéressant.

Merci de l'avoir signalé.

Est-ce que les réchauffistes ont répondu aux arguments de ce film ?

Christophe Richard

Bravo et merci pour ce remarquable travail d'investigation sur l'arnaque du réchauffement. Grâce aux arguments développés et que je vais réutiliser, je vais peut-être enfin pouvoir passer pour autre chose qu'un "parono maniaque de la théorie du complot" "ultra libéral" auprès des nombreux adhérents au mainstream de la pensée constructiviste qui m'entourent.

floyd

Pour compléter mon premier commentaire, je ne comprend pas comment Leroi Ladurie peut dire une chose pareille alors que le début du documentaire montre justement que le changement climatique a toujours fait partie de l'histoire de l'être humain et plus généralement de la planète. Il devrait bien le savoir puisqu'il a étudié l'aspect historique du changement climatique.
L'ultime argument des réchauffistes c'est de de dire qu'on n'a jamais connu un réchauffement aussi rapide. La aussi, si on regarde leurs arguments, cela repose toujours sur l'étude d'une petite clique autours de Mann, qui montre des courbes en forme de hockey. Cette clique qui justement est fortement remise en cause par le ClimateGate et qui est soupçonné de fraude. Or de nombreuses études, mais si elles sont imparfaites, car elles sont basées des indices indirectes (proxies), montrent que le réchauffement actuel n'a rien d'anormal:
http://pages.science-skeptical.de/MWP/MedievalWarmPeriod.html

floyd

Un autre article sur la période médiévale et la fameuse courbe en crosse de hockey:
http://joannenova.com.au/2009/12/fraudulent-hockey-sticks-and-hidden-data/

Robert

J'espère qu'aucun d'entre vous n'oubliera de regarder l'émission "c'est dans l'air" de ce jour.

jb7756

@Robert

Quelques éclairs de lucidité (Cabrol) au milieu d’un océan de nazerie, de bourrage de crane, de mensonges, de cryptocommunisme (particulièrement le pépère chauve et barbu).
Une idée particulièrement stupide : « l’Antarctique protégé de la fonte par le trou de la couche d’ozone ! » Ouah !!!

vincent

@ JB

pourtant, le trou dans la couche ne doit il pas transformer la planète en poêle à frire, selon Saint-Michel de Rocard-bonnetaxe ?

ah, c'est vrai, je ne suis pas scientifique, je ne peux pas comprendre !

Robert Catesby

Comme je ne crois pas tout ce qu’on me dit, que je suis un sceptique surtout quand je regarde un programme télé, j’ai décidé de me renseigner un peu plus sur les intervenants. Et, j’en arrive à la conclusion que ce documentaire est une belle arnaque: un document de propagande et de désinformation efficace.

Commençons par Channel 4, la chaîne qui a diffusé le documentaire. C’est une télé publique britannique, connue pour ses documentaires à controverses qui font une bonne audience. Ses programmes sont entièrement financés par la publicité. Plus il y a d’audience, plus les pubs sont chères.

Passons ensuite au seul et unique conseiller scientifique du programme : Martin Livermore. Sa seule qualification scientifique est d’être conseiller de Scientific Alliance (fondé par Robert Durward, membre du New Party en Écosse qui est un parti d’extrême droite) et membre de International Policy Network (qui a reçu chaque année entre 50.000 et 130.000$ de la part d’Exxon Mobile) . Avant ça, il était attaché de presse pour des sociétés de biotechnologie comme DuPont, Unilever et pas un scientifique (par conséquent, n’a jamais publié de travaux de recherche). Comme il le dit lui-même, ses clients sont des entreprises privés.

Il nous reste maintenant les intervenants de ce programme :

Richard Lindzen (il est du MIT, et c’est le seul vrai scientifique du documentaire) mais je suis tombé sur un article Ross Glelbspan pour le magazine Harpers datant de 1995, affirmant que cet éminent professeur a perçu 2500$ par jour en tant que consultant pour les sociétés pétrolifères pendant de nombreuses années. Que ses voyages pour témoigner devant le sénat américains étaient payés par Western Fuel, et que son livre sur “le changement climatique” était financé par l’OPEC. En 1990, il a créé le The Science and Environment Policy Project, les fonds direct pour financer son projet sont Exxon, Shell, Unocal et ARCO. Il est vraiment loin d’être lavé de tout soupçon. C’est le portrait d’un scientifique au service des Lobbys…

La grande arnaque fait aussi intervenir Lord Lawson of Blaby, un conservateur anglais (influencé par Thatcher) qui est donc un homme politique et non un scientifique, tout ce qu’il dit est par conséquent sans intérêt.

Fred Singer, (Université de Virginie), a reçu des fonds (5 millions de dollars !) provenant de Exxon, Shell, Unocal et ARCO (avec Lindzen) pour son projet de politique environnemental chargé de convaincre le public que les données sur le changement climatique sont bourrées d’inexactitudes et de controverses. Il a aussi affirmé que le CFC ne détruisait pas la couche d’ozone et que le tabac ne donnait pas le cancer. Hallucinant !


Patrick Michaels affirme dans l’émission qu’il n’a jamais reçu un centime provenant des sociétés pétrolifères. C’est étrange puisque selon un journaliste américain il aurait reçu des fonds direct de la German Coal Mining Association ($49,000), Edison Electric Institute ($15,000), et de la Western Fuels Association ($63,000). Et son article dans Wikipedia confirme ces données.

Philip Stott (université de Londres) n’a aucun diplôme en science climatique mais en géographie et depuis qu’il est à la retraite donne son opinion sur le climat. Il fait aussi partie de la Scientific Alliance (voir Martin Livermoore, plus haut). En tant que géographe, il est pour les OGM, contre l’agriculture bio, et pour l’énergie nucléaire. Tiens, tant qu’on y est, moi aussi, en tant que rédacteur de Gizmodo, je vais écrire des livres de géographie où je dirai que je suis pour rendre les USA à l’Angleterre.

Julian Morris, directeur de l’International Policy Network, qui a pour “partenaire” Tech Central Station (fondé par ExxonMobil, General Motors et McDonald’s) et the European Science and Environment Forum basé à Cambridge, (il s’agit d’un groupe anti-environnementaliste formé à l’origine par la Julian Morris tobacco company.

Idem pour les autres intervenants, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre.

Bon, je ne veux donner de leçon à personne, mais comme le disait Kraygoon en commentaire, “forgez vous votre propre opinion”, et gardez un esprit critique, ne croyez pas tout ce que vous voyez à la télé.

vincent

@ catesby:

Ces attaques ad hominem sont pour le moins douteuses.

En ce qui concerne Lindzen, voici sa version: Il a touché 10 000$ au début des années 90 dans une mission de consulting pour Exxon. C'est cohérent avec 2500$ jour, mais pendant 4 jours.

Un peu comme si on me disait: "vous avez fait une formation pour le comité d'entreprise d'EDF en 2001 pour 1500 Euros, vous êtes donc vendu à la CGT"...

(lien:
http://www.boston.com/news/science/articles/2006/08/30/mits_inconvenient_scientist/ )

Visiblement, ces faits ont fait l'objet d'un témoignage au congrès, après qu'al Gore ait lancé une enquête parlementaire "dure" sur cet odieux hérétique qui venait lui casser sa baraque.

Donc j'ai du mal à douter de la bonne foi de M. Lindzen.

par contre, pour ce monsieur Gelbspan...

voici la réponse de l'organisation de Fred Singer, autre grand diffamé du web chauffiste, notamment par Gelbspan

http://www.sepp.org/key%20issues/glwarm/gelbspan.html

naturellement, pour être complet, Gelbspan dément les accusations lancées contre lui:
http://www.heatisonline.org/contentserver/objecthandlers/index.cfm?id=3605&method=full

il y en a un des deux qui ment. Mais qui ? N'ayant pas les moyens de me lancer dans une enquête policière aux USA...

Je copie colle un extrait de la réponse de Singer et de son organisation SEPP concernant les allégations de Gelbspan à son encontre. A chacun d'évaluer.

------

"Gelbspan writes that Fred Singer "stands out for being consistently forthcoming about his funding by large oil interests" and that he did not apologize "for his funding from Exxon, Shell, ARCO, Unocal, and Sun Oil."

No need to apologize. Dr. Singer consulted for those companies during the oil crisis 15-20 years ago, a period when he was writing articles on energy pricing and pulling material together for a book (Free Market Energy, published in 1984). These five oil companies appear on Singer's résumé under consulting/energy crisis. None of them has given any financial support to the Project, save one. For the past three years, Exxon has sent a no-strings $10,000 donation. We are happy to get it.

Finally, Gelbspan tries to revive that dead horse about funding from the Unification Church, something, he says darkly, Fred Singer has "never bothered to deny." In fact, The Science & Environmental Policy Project has never been funded by the Unification Church.

The basis for this old rumor, apparently, is that Dr. Singer served for several years on the advisory board of The World & I magazine, a general interest monthly published by the Washington Times Corporation and sold at Crown Books and other stores. A lot of important people have written by-lined articles for The World & I; among them Bill Clinton (Nov. 1992), historian Arthur Schlesinger (April 1992), abortion-rights activist Kate Michelman (Oct. 1989), novelist Umberto Eco (Dec. 1988), New York City Mayor Ed Koch (Sept. 1987), and Sen. Robert Byrd (D-WV), to name a few. Dr. Singer's only compensation, however, was a nice luncheon and a free subscription to the magazine (retail value $110 a year).

Along with Prof. F. Sherwood Rowland (of CFC/ozone fame), Prof. Ralph Cicerone of the University of California-Irvine, Dr. William Kellogg of the National Center for Atmospheric Research, and hundreds of other scientists, Dr. Singer occasionally, over the years, presented scientific papers at the annual meeting of the International Conference on the Unity of the Sciences (ICUS), which is underwritten by the Unification Church. At the conclusion of three of those meetings, Dr. Singer was asked to edit the scientific papers into a book and was paid a small fee to do so. The result was Global Climate Change (1989), The Ocean in Human Affairs (1990), and The Universe and Its Origins (1990). The papers presented at the ICUS meeting by Prof. Rowland, Dr. Kellogg, and Prof. Cicerone appear in Global Climate Change as Chapter 7, Chapter 2, and Chapter 6 respectively.

We might mention here that in 1990, then-Senator Albert Gore spoke at the annual American Leadership Conference--which also receives support from the Unification Church--and accepted an honorarium. (Is that "funding"?) But perhaps that's beside the point. The Washington Times and The World & I are well respected publications. The International Conference on the Unity of the Sciences brought together top-rated scientists with widely divergent points of view. And in fairness to members of the Unification Church, their beliefs and religious rituals--to an outsider--appear no more odd than those of Catholicism, Mormonism, Christian Science (which also produces an outstanding newspaper), and many other faiths.

What Ross Gelbspan has confirmed in The Heat is On is not some multimillion-dollar global conspiracy but his ignorance of the issues and the inadequacy of his own skills as a reporter. "

(info lecteurs: unification church = "secte moon")

Bref, ce M. Gelbspan voudrait peut être être le nouveau bob woodward, mais il faudra qu'il donne un peu plus de preuves de ce qu'il avance. les articles qu'il publie sur son blog sont pleins d'affirmations et d'insinuations sans lien, sans référence biblio...

En ce qui concerne Wikipedia, il y a visiblement du trollage des pages des sceptiques.

voici ce qu'en pense Lawrence Solomon, pour le national post:
http://network.nationalpost.com/np/blogs/fpcomment/archive/2008/04/25/the-real-climate-martians-solomon.aspx

Quelques infos sur le "dive bombing" des profils de scientifiques sceptiques sur wikipedia:
http://antigreen.blogspot.com/2008/04/wikipedia-bias-because-actual.html

bon, la source semble anti écolo primaire, mais depuis que le dénommé William Connolley et ses pratiques "anti sceptiques" ont été démasquées, ce genre d'info gagne en crédibilité.

Quant à vos attaques concernant Julian Morris, elles ne valent pas que j'y consacre encore du temps. Je lui mailerai votre "julian morris tobacco company", ça va bien le faire rire.

Enfin, quand on a rien à dire sur le fond, on s'en prend au messager...


Warm

"Enfin, quand on a rien à dire sur le fond, on s'en prend au messager... "

Bah.. si vous insistez:


http://tamino.wordpress.com/2007/04/22/swindlers-list/


Le graphique de la température du XXe siècle est FAUX ! Tout commme celui de l'activité solaire !!!

Toute la partie sur la cause solaire fait bien rigoler (le reste aussi, hein !): activité solaire au point mort en 2009 et température très élevée. Normalement il faut bien moins que ça pour convaincre les sceptiques (tempêtes de neige record au USA => le réchauffement climatique n'existe pas).

L'article le plus récent sur l'activité solaire:


http://go2.wordpress.com/?id=725X1342&site=agwobserver.wordpress.com&url=http%3A%2F%2Frspa.royalsocietypublishing.org%2Fcontent%2F466%2F2114%2F303.full.pdf


La seule chose de positive dans le film c'est qu'il admet qu'il existe un réchauffement récent. Je ne comprends du reste pas pourquoi V. Bénard en parle, lui qui a l'air convaincu que toute les mesure de température sont fausses et qu'en fait la température ne change pas ;-).

Mateo

@ Warm

Je ne lis que rarement ce que vous écrivez ici (trop souvent, trop long, et je ne pense pas avoir les compétences nécessaires... Et puis le sujet et ce genre de débat sans fin ne m'intéressent que moyennement). Au passage, vous avez bien de la chance d'avoir un boulot bien pépère qui vous laisse autant de temps pour poster aussi souvent et longuement ici et ailleurs ;) Vous embauchez pas par hasard? :D A moins que ce soit justement ça votre boulot? :D


Par contre ce que vous dites là: "Je ne comprends du reste pas pourquoi V. Bénard en parle, lui qui a l'air convaincu que toute les mesure de température sont fausses et qu'en fait la température ne change pas", c'est de la pure DIFFAMATION. Et ce genre de chose, je ne le laisse pas passer. Si j'étais le propriétaire de ce blog, vous auriez droit à un ban temporaire.

Où avez-vous vu que Vincent nait le réchauffement climatique récent (si l'on omet les 12 dernières années)???

Ce genre d'attitude est scandaleux.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique