« Economie chinoise et villages de Potemkine | Accueil | »

dimanche 11 avril 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

JB7756

Caprice présidentiel : veni, vidi, nimportequodit.
Alors il faut bien que l’administration suive derrière et vite. Alors on fait n’importe quoi. Je sais pas comment cela va finir, car médiatiquement c’est pas terrible. Si les habitants décident de se défendre bruyamment, ils auront l’opinion avec eux je pense.

250 000 E * 1500 = 375 ME pour 53 morts, ça fait cher le mort.

En tous cas c’est un combat intéressant à soutenir car un bel exemple d’arbitraire politico-administratif.

samiroff

Les diverses manifestations avec banderoles de ce WE indique bien que les sinistrés veulent le renforcement des digues et l'annulation des décisions d'inconstructibilité.
Bref davantage d'assistanat pour leur permettre de conserver leurs acquis fonciers.
Je ne pense pas qu'AL et le PLD soient sur la même longueur d'onde qu'eux (bien que leurs communiqué de presse laisse entendre un vague soutien aux populations).

JB7756

Je comprends pas Sarko.

Il arrive devant des gens dont les maisons ont été sinistrés voir des proches tués et il dit « vos maisons seront détruites ». En plus il y a une bonne part de petits vieux qui constitue le noyau de son électorat. C’est vraiment d’une maladresse extrême (et je suis poli). Georges Bush à la Nouvelle Orléans s’est montré plus judicieux, c’est dire.

Quoi ? Faut il habiter au Cap Nègre ou à l’île de Ré (pas une seule maison détruite là bas ?) : « Salaud de pauvres qui veulent tous leur résidences moches au bord de la mer ! »

gordon

Vincent@

Habitant la charente maritime moi-même après des années d'errance à travers le monde, je souhaite compléter ton post, dont je souscris pleinement.
En effet, le marais rochefortais par exemple est une région dont le niveau naturel est très bas et qui dès le moyen âge a subi une expansion par polderisation.
D'ailleurs ce que l'on appelle les marais de la petite flandre ont été drainés et asséchés aux XVIIe siècle et XVIIIe siècle par des ingénieurs hollandais qui y ont introduit la technique des polders.

Si on tire la même conclusion que ce préfet impétueux, digne représentant d'une bureaucratie aveugle, nous devrions effectivement supprimés toutes traces d'habitations à plus de 15 km des côtes de charente maritime.

De toute façon, l'affaire n'est pas terminée...

vincent

@ Gordon,

Tout à fait ! Bruges était une cité maritime au moyen âge, et il me semble que Rochefort s'est appelée, un temps, "sur mer", mais là, je suis moins sûr.

Merci pour ces précisions.

Tom Rude

Soyons clairs: il suffit de cartographier la courbe de niveau 2m au dessus du niveau de la mer afin d'avoir une base serieuse de discussion. Toute habitation situee en dessous de cette courbe est soumise a un risque d'inondation.

Un simple examen google des lotissements de la Faute sur Mer montre bien qu'il n'etait vraiment pas malin d'autoriser des constructions dans les endroits en question. Qui a vendu, autorise?

C'est bien beau de se regrouper en associations etc... mais quand on cherche la nature on la trouve toujours. La Faute comme l'Aiguillon n'etaient pas des communes extensible a loisir. Il y a des responsables qui n'ont d'une part pas fait en amont leur boulot d'information, de prevention et en aval qui n'ont pas evacue l'instant d'une nuit.

Qu'un pres soit inonde, ce n'est pas grave malgre quelques vaches et ovins decimes. Que des maisons qui n'auraient jamais du etre construites deviennent des pieges a rat, c'est inacceptable. Et les soit disants responsables devront en repondre.

samiroff

Les sinistrés ne veulent pas trop en parler aux médias, mais le terme inondable est bien mentionné sur le titre de propriété de leurs terrains, qu'il ont eu à signer en passant chez les notaires.

trabant

L'Elysée a mis fin a toute velleité de revoir les decisions de destruction.
______________________

Nicolas Sarkozy a réaffirmé Lundi 12/4 sa volonté d'interdire la réinstallation des victimes de la tempête Xynthia dans les zones où elles seraient exposées à un "risque mortel", et a demandé au Premier ministre de réunir "rapidement" les ministres concernés pour s'en assurer.
Dans un communiqué, l'Elysée a rappelé que "les pouvoirs publics ne laisseraient pas les conditions ayant conduit à ce désastre se réunir à nouveau".

Before

Pour ajouter un gravier dans le jardin du tout-état, il y a aussi la loi littoral qui interdit les étages pour les maisons ayant vue sur mer; ainsi que les "Velux" sur les toitures; deux "solutions" qui auraient peut-être pu sauver des vies (une personne a pu être secourue car elle avait enfreint la loi en plaçant un velux, par lequel elle s'est échappée).
Enfin, vous concluez par "Faire supporter par l'état les conséquences de choix de construction pour le moins inadaptés est injuste" : en effet, mais l'état est défaillant en autorisant certaines constructions; en gérant n'importe comment les PLU.
De la part des sinistrés, il est raisonnable de reprocher à l'État un manque d'information, puisqu'il fait tout pour nous dé-responsabiliser.

Dantherese

Aux Boucholeurs ils sont furieux, ce sont des gens de mer habitués à avoir les pieds dans l'eau : pensez des ostréiculteurs ! Mais on ne leur a jamais permis de construire des maisons à étage pour faire couleur locale comme à l'île de Ré pour la carte postale touristique.

JB7756

Cette affaire est pourtant pas bien compliqué : un étage surélevé, des digues bien entretenues, et le tour est joué.

Dans cette affaire on voit sous tendre une tendance lourde écolo, tendance Lovelock / Deep Ecology (le coté obscure). On n’affronte plus la nature, on se retire dans elle et tant pis pour les parasites humains.

gordon

Vincent@

Pour répondre à ta question, effectivement on l'appelle toujours rochefort sur mer même si celle-ci est éloignée de 10 km, avec un passé historique tourné vers la mer (les corderies royales).

maurice b.

En Charente-Maritime dans certains villages, des centaines de propriètaires qui ne se sentent plus en sécurité ont manifesté pour demander que leurs maisons soient détruites.

Donc vous dites n'importe quoi quand vous prétendez que les habitants de ces zones refusent l'ingérence de l'Etat dans leurs affaires privées.

http://www.lemonde.fr/depeches/2010/05/16/manifestation-en-charente-maritime-pour-elargir-une-zone-noire_3208_38_42465772.html

ST

@maurice b.

C'est une blague ? Evidemment que les gens réclament l'ingérence de l'Etat dans leurs affaires privées quand il s'agit de faire payer autrui pour ses prises de risque personnelles ! Et vous prenez ca comme un exemple à charge contre le libéralisme ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Tout savoir sur le Foreclosure Gate

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique