« Politiques sociales: décentraliser, une nécessité | Accueil | Monnaie forte ? Monnaie faible ? Quel est le cours idéal de l'Euro ? »

lundi 07 juin 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

bibi33

Vous avez aussi Premier's Plan (Australie) versus New Deal.

EN 1932 le chômage en Australie est à 23% et aux USA à 23,6%.

En 1938 on a 8,9% en Australie et 19% aux USA.

A strategy adopted in June 1931 by Australia's Scullin government to reduce interest rates and cut expenditure by 20 per cent, partly through slashing public-sector wages. The objective was to reduce Australia's huge budget deficit problems. Australia had to get its books in order if the country was to continue to get overseas finance. Devaluation had already been forced and increased tariffs tried. The rationale behind the Premiers' Plan was to revive business confidence. The plan was welcomed as an example of creative economic planning; Douglas Copland claimed it was 'a judicious mixture of inflation and deflation'. Later it was criticised as overly deflationary.

http://www.anz.com/edna/dictionary.asp?action=content&content=premiers_plan

Bernique

Oui mais, après guerre aux usa les dépenses incompressibles (mandatory expanditures) étaient très faibles (40 % du budget peut-être). Par contre c'est probablement le pécule amassé par les GI's ainsi qu'un programme d'éducation en leur faveur qui a levé une vague bienfaitrice de petits et moyens business qui ont prospéré juste au moment ou un rattrapage de consommation était souhaité. Bref avec une natalité au beau fixe un cumul d'éléments favorables qu'il n'est pas rationnel d'attribuer à aucune idéologie économique.

ST

@Bernique

1- Vincent montre bien combien les économistes à l'époque pensaient qu'un tel plan serait suicidaire.

2- Vincent avait bien anticipé ce genre de critique faisant valoir que "c'est différent aujourd'hui"

Aussi je vous retourne vos arguments. D'abord, je ne sais pas ce que sont des dépenses incompressibles. Toutes les dépenses sont compressibles. Si on peut dépenser pour une chose, on peut aussi ne pas dépenser pour cette chose. Ca s'appelle faire un choix. Ensuite, il faut arrêter de regarder le revenu et se concentrer sur la production : ne regardez tous les revenus qui ne seront pas versés à des gens qui ne produisent pas grand chose aujourd'hui (ou en tout cas pas grand chose que d'autres sont prêts à acheter, autrement dit pas grand chose d'utile), et imaginer tout ce à quoi ils vont pouvoir être affecté pour produire des choses utiles, que les gens seront prêt à payer. On ne s'est jamais enrichi à creuser et boucher des trous. C'est un mythe. Alors si vous arrêter de payer des gens à être inutile, peut être qu'ils pourront enfin trouver une activité productive. C'est ça le secret de la relance par la baisse des dépenses publiques.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Tout savoir sur le Foreclosure Gate

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique