« Réchauffement Climatique: pourquoi il est urgent de ne pas s'en occuper | Accueil | Affaire Madoff: un échec cuisant pour l'état régulateur »

mercredi 02 février 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

AntonioSan

Si maintenant on s'attache a rechercher la verite dans Le Monde... ;-)

Franck Boizard

Je plussoie : le simple fait que vous preniez la plume pour signaler une malhonnêteté de l'iMonde témoigne d'une naïveté et d'une fraicheur tout à fait réjouissantes. Comme il est mignon, le libéral, avec ses illusions !

Le Parisien Libéral

Voyons au moins le verre à moitié plein : le Monde, la référence de la Rive Gauche, a parlé de Bastiat, auteur qui est réellement inconnu en France y compris dans les facs de Sciences Eco !

 ST

Avoir refusé le moindre erratum sur une erreur aussi grossière, ça en dit long sur le regard qu'ils portent sur leur travail et leur fonction.

Ça ne m'étonne plus, mais ça m'écoeure toujours autant.

Hefjee

@Le Parisien Libéral

Il y a un peu moins de 10 ans, j'étais moi-même plutôt orienté vers la pensée dominante en France. C'est grâce à un post de François-René "Faré" Rideau sur un site relatif aux logiciels libres que j'ai abouti sur bastiat.fr et que j'ai découvert ce génial penseur.

Je suis maintenant, outre fan de F.Bastiat, un libéral convaincu -- à défaut peut-être d'être convaincant ;-)

Si quelques lecteurs du Monde suivent le même cheminement que moi, ça sera toujours ça de gagné pour le Libéralisme...

Mateo

@ Le Parisien Libéral

Je confirme, avec une petite anecdote: mon amie, en cours d'économie a évoqué Bastiat. Le prof ne connaissait même pas le nom de Bastiat... Et évidemment, il ne connait rien d'autre que les théories keynésiennes.
Cela donne une idée du niveau de l'enseignement des sciences économiques en France.

@ Vincent

À quelle adresse envoyer un message pour demander une rectification à la rédaction de l'immonde? Peut-être que si nous sommes suffisamment nombreux à demander un erratum, ils finiront par prendre en compte notre demande?

D'ailleurs ont-ils répondu en disant qu'il n'y aurait pas d'erratum ou bien la demande est-elle restée sans réponse?

En tout cas, faut pas qu'ils viennent pleurer ensuite devant la baisse du nombre de lecteurs avec un tel niveau d'incompétence ou de malhonnêteté... Pour ma part, ça fait longtemps que j'ai arrêté de consulter les médias "mainstream" pour ces mêmes raisons.

MiltonFriedmanLudwigVonMisesFan

Il serait bon de faire un point sur les subventions du journal Le Monde. Ce journal qui était une référence est devenu un torchon criblé de dettes. Qu'ils mentent si ils le souhaitent mais qu'ils le fassent avec leur argent.

vincent

@ mateo: mailto:opinions@lemonde.fr

sinon, on a essayé via une relation dans les RP qui a contacté directement des responsables de rubrique. Rien, nada, zilch.

Le Champ Libre

Je leur ai envoyé ça ( opinions@lemonde.fr ):


Bonjour,

Vous avez consacré un article à l'économiste libéral français Frédéric Bastiat (1801-1850) dans votre édition du 5 janvier 2011.

Vous y disiez que Frédéric Bastiat avait brossé son autoportrait en ces termes :

"je suis un homme sans cœur et sans entrailles, un philosophe sec, un individualiste, un bourgeois, et, pour tout dire en un mot, un économiste de l'école anglaise ou américaine"

Or rien n'est plus faux.

Ce n'est pas son autoportrait que Bastiat faisait dans ce texte (qui est intitulé "L'Etat" et non pas "La loi" comme vous l'écriviez).

C'est le portrait que faisaient de lui ses détracteurs.

Voilà la citation complète (et un lien vers le texte dont elle est tirée) :

"Au milieu de ce tumulte, et après que le pays a changé deux ou trois fois son État pour n'avoir pas satisfait à toutes ces demandes, j'ai voulu faire observer qu'elles étaient contradictoires. De quoi me suis-je avisé, bon Dieu ! ne pouvais-je garder pour moi cette malencontreuse remarque ?

Me voilà discrédité à tout jamais; et il est maintenant reçu que je suis un homme sans coeur et sans entrailles, un philosophe sec, un individualiste, un bourgeois, et, pour tout dire en un mot, un économiste de l'école anglaise ou américaine."

http://lechamplibre.perso.neuf.fr/livres/bastiat/letat.htm


Si vous faites partie de ses détracteurs, ayez au moins l'honneteté de dire que Frédéric Bastiat ne dressait pas là son autoportrait mais qu'il s'agit du portrait que vous voulez faire de lui.

Cordialement,

Le Champ Libre - site libéral - http://lechamplibre.perso.neuf.fr

vincent

@ LCL: j'en ai remis une couche à partir de votre texte, avec une fin moins abrupte (ils ont leur susceptibilité). On verra s'il en sort qqch.

Le Champ Libre

@Vincent,

Espèrons. (C'est vrai que la fin était trop abrupte)

LeBulldAm

"et dont la pensée inspira ouvertement la philosophie d'un président des Etats-Unis, Ronald Reagan". A ce propos, voir ici: http://tinyurl.com/4l644bm

ps: critiquer les raccourcis du Monde et en ajouter un autre avec Leo Strauss est risible("L’on ne peut également pas affirmer qu'il est la référence des "ultraconservateurs", qui, au parti Républicain, désignent plutôt le courant moraliste incarné par le président G.W.Bush, et inspiré par Léo Strauss" http://tinyurl.com/642nzb8 )

Robert Marchenoir

Le Monde est pris la main dans le pot de confiture. C'est tout de même une falsification éhontée.

Ils font dire à Bastiat exactement le contraire de ce qu'il veut dire ; et ils se payent le luxe de le faire par le biais d'une citation exacte, entre guillemets.

Un véritable chef-d'oeuvre de perversité et de désinformation néo-marxiste.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique