« Vidéo : Sortir de la crise, est-ce possible, et comment ? | Accueil | Peur sur Wall Street: regarde les banques tomber ! »

lundi 08 août 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Mucherie

Il existe une grande agence de notation que vous ne citez presque jamais : le marché obligataire. Selon ce dernier (vaste, décentralisé, assez informé, plutôt à droite et fort peu indulgent), les taux US 10 ans sont à 2,2%. Cela ne correspond pas à une faillite imminente mais plutôt à un scénario japonais (taux 10 ans à 1% !!).
S'il existait un rapport entre dettes et taux dans les pays du G7 depuis 30 ans, ce rapport serait fortement contre-intuitif : plus les dettes montent, plus les taux longs baissent.
Est-ce que ce n'est pas suffisant pour se reconcentrer sur les aspects monétaires, au lieu de vouloir sans cesse budgétariser cette crise ??
En particulier pour la zone euro où, franchement, l'idée d'une d'une réduction sans pleurs des déficits fait un peu sourire.
Mathieu Mucherie, partisan de la réduction des déficits en phase haute du cycle, pas en phase basse

vincent

@ Mucherie:

Les taux restent bas aux USA à cause de rachats massifs par la FED. Mais la corde est en train de craquer:

Dette grecque à deux ans, hier à la cloture: 45,8 !

10 ans portugais, autour de 11%
10 ans espagnol et italien: passé de 4 vers 6% et maintenu en dessous de 6 par intervention massive de la BCE.

Le déficit doit être non seulement réduit mais transformé en excédent quand le risque de remontée des taux peut vous plomber parce que votre dette est trop élevée. point barre.


Mucherie

Faux. Primo, les taux US augmentent toujours quand la Fed achète, dans la logique friedmanienne la plus pure (cf automne 2010, par exemple). Au passage, quand Bernanke a lancé le QE2 il y a un an, ce n'était pas pour aider Obama à refourguer de la dette US : à ce moment là, le taux 10 ans rodait à 2,5% ! tout le monde se ruait dessus comme la vérole sur le bas clergé car l'ambiance était déflationniste.
Ensuite, je ne vois pas le rapport avec la Grèce et les autres PIGS. Les milliers d'opérateurs financiers de par le monde non plus, d'ailleurs (il y a 10 jours, les taux longs anglais étaient à leur plus bas depuis depuis 1899, et les taux longs allemands à un plus bas depuis toujours). Comparons avec les USA. Le potentiel de croissance est différent. La liquidité du marché obligataire est très différente. Et les achats par les banques centrales désireuses de coller au dollar, vous connaissez ?
Enfin, si vous préconisez dans le même temps une absence de détente monétaire et un durcissement budgétaire très rapide en pleine période de crise (et avec des taux à deux chiffres, et avec les retraits des dépôts, etc), alors vous devez faire partie d'au moins une des deux catégories suivantes : 1/ les gens incohérents, 2/ les gens qui veulent un défaut, ou un armagedon financier et sociétal. La politique du pire, c'est à dire la pire des politiques.
PS : une question : quand vous pouvez vous endetter sur 10 ans à 2% à taux fixe, que faites-vous ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Tout savoir sur le Foreclosure Gate

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique