« Etatiser les banques: au royaume de l'ineptie, le socialisme est roi | Accueil | Réchauffement climatique: Les mafias du Crédit Carbone tuent aussi au Honduras »

lundi 03 octobre 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

BERNARD MARTOIA

Effectivement, les pays qui ont souffert de la dictature du partage et de la justice sociale dans l'ex-empire soviétique sont les plus nombreux à avoir adopté la flat tax.

En 1996, alors résident à New York, je m'étais passionné pour le candidat Steve Forbes qui prônait la flat tax. J'avais écrit un article qui est disponible dans mes archives sur mon site droite-conservatrice à la date du 1er mars 1996 et intitulé "une campagne présidentielle en demi-teinte".

L'échec de Forbes était prévisible car il remettait en cause le pouvoir du Congrès américain, des lobbies qui leur graissent la patte, des experts fiscaux, des syndicats, etc...
En bref, la simplicité de la flat tax menaçait l'existence des parasites qui préemptent chacun une petite part dans le débit médiocre des usines à gaz.

On voit aujourd'hui le désastre de la progressivité et de la complexité de l'impôt sous toutes ces formes avec un déficit budgétaire de 22% entre les recettes et les dépenses de l'Etat fédéral américain.

Si la Grèce adoptait la flat tax, elle aurait une chance de rembourser ses dettes à long terme. Mais les technocrates des grandes organisations internationales et les dirigeants politiques sont dans le moule de la pensée socialiste qui ne s'intéresse qu'à redistribuer la richesse. C'est tout le drame de l'Europe de l'Ouest et des Etats-Unis qui sont sous la coupe de ces parasites.

Christian Coppe

Grand fan de la Flat Tax, une chose m'étonne tout de même, et je me dois de jouer l'avocat du Diable pour convaincre : je ne comprends pas pourquoi il y a cette propension à ne parler que de l'impôt sur les revenus des personnes physiques, en oubliant systématiquement le (très) lourd fardeau des cotisations de sécurité sociale. L'IRPP devient presque ridicule à côté de ces cotisations. Or, elles sont un impôt comme les autres ! Et qu'une partie soit à charge du travailleur et une autre à charge de l'employeur ne change rien : on paie ! Avec le même argent, d'ailleurs. Ausi, ça me fait assez rigoler de voir un pays mettre en place une jolie Flat Tax à 19%, tandis que les cotisations de sécu plombent littéralement l'ambiance... C'est le cas de la Slovaquie, par exemple. Un mien contact très à gauche me disait que le Danemark taxait plus que la Belgique, or il n'en est rien : si on rajoute les cotisations de sécu, la Belgique est largement en tête ! Aussi, dans le débat, je me demande si l'honnêteté ne commande pas d'y intégrer sans détours les cotisations totales de sécurité sociale.

vincent

@christian Coppe:

le texte aborde cette question, mais seulement brièvement, puisque ce n'était pas le sujet.

"Mais allons plus loin. Imaginons que la dégradation de la situation économique permette de faire sauter le tabou de l'assurance maladie privée au premier euro. Dans ce cas, tous les prélèvements sociaux de l'assurance maladie seraient réintégrés dans l'assiette fiscale de l'impôt, permettant d'en réduire encore le taux !"

Et comme je le dis, ce serait dommage de réformer l'impôt sans réformer l'institution qui le prélève, et des dizaines de "combinaisons réformatrices" sont envisageables. Vous comprendrez que je ne pouvais toutes les aborder dans un seul post de blog.

Ceci dit, si jamais un gouvernement "mi figue mi raisin" disait "je mets une FT, mais pour la sécu, je verrai plus tard", il faudrait prendre et ne pas faire la fine bouche.

 ST

Aller, je vais jouer le libertarien hardcore de service, et faire mienne la proposition de Ron Paul outre-atlantique :

“I lean toward a flat tax. But I want to make it real flat, like zero.”

En attendant ce jour béni, certes, une flat tax unique en remplacement de la jungle des impôts français, je signe tout de suite. Mais je doute : cette jungle n'est pas là par hasard. Ce fatras est indispensable pour rendre illisible qui paye quoi, et permet de concentrer le débat absurde sur des impôts symboliques comme l'IRPP et l'ISF qui représentent une fraction infime des prélèvements obligatoires.

Le chiffre que donne Vincent de 5.7% des sommes déclarées effectivement prélevées dans le cadre de l'IRPP devrait suffire à enterrer toute discussion stupide sur le relèvement de telle tranche, l'ajustement de tel exemption etc ... C'est vraiment réarranger les chaises longues sur le pont du Titanic pendant qu'il coule.

Thomas

Bonjour,

Article très interessant, sauf erreur de ma part ne manque t'il pas Singapour dans les pays pratiquant une flat taxes et ayant une situation économique pas trop trop mauvaises ;) ?

Christian Coppe

@Vincent : bien sûr qu'une flat tax est toujours bonne à prendre, ne serait-ce que par la simplification administrative engendrée et la volonté de réduire les dépenses de l'Etat. Néanmoins, je pense que l'honnêteté commande d'inclure les "cotisations" de sécu à l'IRPP, y inclus celles du patron, afin de parler de quelque chose de cohérent, qui est le vrai pourcentage de taxation sur le vrai salaire brut (et non celui qui est décrit dans le contrat de travail). On aurait ainsi une vision claire et honnête du vrai pourcentage de taxation sur le salaire, et des comparaisons valables pourraient être faites par pays. Aujourd'hui, j'assiste à du tout et n'importe quoi en matière du grand championat pour savoir quel est le pays le plus taxé du monde...

Nicole

Le verbe "focaliser" fait partie du vocabulaire des bouffis, qui pensent sincèrement qu'il est plus valorisant de faire entendre 4 syllabes que 3 en restant sobre (concentrer). Cela s'appelle une tentative de sidération syllabique.
N'en soyons pas dupes !

Django1910

Bonjour, juste pour vous signaler que cet article est cité dans le commentaire #23 après l'article [Insider] Moi, chef-comptable dans une multinationale.

[http://www.les-crises.fr/moi-chef-comptable/]

Je trouve que votre article d'octobre 2011 est toujours d'actualité en cet été 2012...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Tout savoir sur le Foreclosure Gate

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique