« Logement : Les propositions de François Hollande, recettes pour un désastre | Accueil | Chronique de la folie écologiste ordinaire »

mercredi 01 février 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

 ST

Je confirme : c'est facile à lire malgré le sérieux et la précision de l'étude. C'est très riche et documenté, comme rarement sur le sujet.

Vincent : avec le récent succès des kindles et autres liseuses électroniques, un format epub ou équivalent pourrait il s'envisager ?

Curmudgeon

Le NouvelObs pense avoir trouvé quatre pays où l'encadrement des loyers marche :

http://tempsreel.nouvelobs.com/special-logement/20120131.OBS0226/encadrement-des-loyers-vous-avez-tort-m-le-president.html

vincent

@ Cumurgeon:

j'ai le rapport dutrey cité par le Nouvel obs sous les yeux, que l'UMP paris m'a envoyé -

L'article du nouvel obs est malhonnête:

le rapport Dutrey dit explicitement que, par exemple, en suède, le système marche mal et que le système a du être modifié en 2011, et que le gouvernement envisage de libéraliser encore plus les loyers.

Aux pays bas, le locatif privé ne représente que 10% du parc, un parc ancien dont le contrôle, je cite "a contribué à réduire ce parc, qui subit la désaffection des propriétaires". Beau succès, donc.

En suisse, seuls les cantons francophones sont cités par le rapport. Je doute fortement qu'obwald ait la même législation ! Les niveaux de loyers résultant pour Genève sont de même niveau que Paris. Ajoutons que la presse suisse romande se répand sur l'immobilier devenu hors de prix et sur la difficulté de se loger notamment pour les jeunes. un exemple.

http://blog.travailler-en-suisse.ch/06/2010/classement-des-cantons-selon-la-difficulte-de-se-loger.html

Enfin, en allemagne, seul exemple que Dutrey traite réellement positivement, "le loyer est libre" mais la base des loyers est publique, et donc si qqn se rend compte qu'il est hors de la moyenne (+20%), il peut réclamer un ajustement. Comme contrôle on a vu pire. Et:

1- la démographie allemande fait que de toute façon, la pression immobilière est bien moins importante que chez nous.
2 - les règles foncières plus pragmatiques que chez nous font que le principal concurrent de la location, à savoir l'achat, reste modéré: pas de pénurie foncière facilement formable en allemagne. Donc les loyers restent naturellement modérés aussi...

Bref, le nouvel obs se fend d'une pignoufferie de presse de premier ordre.

ll

@Vincent

Concernant la Suisse, non seulement vous avez totalement raison sur l'efficacité des contrôles des loyers. Mais comme il faut s'y attendre dans ce cas et comme nos journaux l'ont souvent relaté, on ne compte plus le nombre de politiciens bénéficiant de largesse concernant leurs propres loyers.
Il y a eu plusieurs cas à Neuchâtel et Genève récemment.

Curmudgeon

L'idée que les Allemands, les Suisses et les Néerlandais encadrent à tour de bras se propage :

http://www.europe1.fr/France/Peut-on-encadrer-les-loyers-929027/

mais un traitement de l'Allemagne plus détaillé :
http://lexpansion.lexpress.fr/economie/encadrement-des-loyers-l-exemple-allemand-oublie-par-sarkozy_280800.html

Robert Marchenoir

Il est tout à fait malhonnête, de la part du Nouveau Beauf, de prendre la Suisse comme exemple de pays où la politique du logement fonctionne. Il est encore plus difficile de se loger en Suisse qu'en France, à tel point que de nombreux Suisses, proches de la frontière, viennent habiter chez nous... où ils font monter les prix !

Et c'est valable aussi bien pour la location que pour l'achat. Dans les deux cas, les prix sont très élevés et l'offre très insuffisante par rapport à la demande.

Le logement est l'un des exemples d'économie dirigée dans une Suisse généralement libérale.

Vincent, un commentaire sur la mesure de Sarkozy consistant à augmenter de 30 % la surface constructible sur un terrain donné ? J'ai lu la réaction d'un professionnel de l'immobilier selon lequel cela pousserait les prix à la hausse, au lieu de les faire baisser.

vincent

@Robert: j'attends d'en savoir un peu plus sur la mesure (pour l'instant, c'est un concept, mais le diable est dans les détails), mais je note que:

1 - Nicolas Sarkozy est le président qui a le plus fait pour stériliser les terrains en périphérie des villes, en laissant Borloo grenelliser le sol, renforcer les dispositions des lois SRU et UH sur les Scot, etc... Donc, annoncer +30% sur les terrains déclarés constructibles ne compensera pas la stérilisation foncière opérée par ailleurs.

2 - La préférence des français allant vers la maison indivi, cela se traduira peut être par bcp de maisons plus grandes (;-), pour le nombre de logements, je suis plus circonspect.

3 - De nombreuses communes n'imposent pas de COS sur un terrain: dans ces communes, la mesure est d'incidence nulle. Ceci dit, ce sont des communes assez petite ou l'habitat individuel domine.

4 - la plupart des députés ont un mandat local: je parie qu'ils vont amender, biaiser, voire bloquer la mesure, NIMBYisme bien compris oblige.

5 - Si la mesure n'est pas rendue inopérante par quelque artifice législatif, elle n'en sera pas moins d'effet lent et limité, au mieux, à mon avis.


Robert Marchenoir

Merci, Vincent. Intuitivement, je me disais qu'une telle mesure serait insuffisante par rapport au déséquilibre existant.

Cependant, c'est quand même un hommage du vice à la vertu. C'est la reconnaissance, au moins théorique, que le prix élevé du logement et la difficulté à se loger sont effectivement dûs aux restrictions administratives à la constructibilité des terrains.

Peut-être faudrait-il envoyer un exemplaire dédicacé de votre bouquin à Sarkozy ?

vincent

hé hé... Si vous avez son mel, envoyez lui le PDF ! (je n'ai plus d'exemplaires papier).

Robert Marchenoir

Je n'ai pas son mail, mais j'ai mon exemplaire papier ! Et je le garde !

Baraglioul

ST,

Je ne sais pas ce qu'il en est pour les autres liseuses, mais le kindle accepte parfaitement bien les PDF. Il faut juste, quand vous envoyez votre document en pièce jointe à votre adresse st@kindle.com, prendre soin d'écrire "Convertir" en objet du mail, afin qu'Amazon reformate le document.

Maleypart

Ce livre est déprimant, car non seulement les solutions proposées ne seront jamais mises en place (il suffit de regarder le "spectre" politique Français), mais personne ne relaie à l'opinion les analyses des problèmes tels que présentés...

En 2012, encore plus de dirigisme, de législation, et de gens dans la rue ou mal-logés.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Tout savoir sur le Foreclosure Gate

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique

blogroll