« Et si on libéralisait enfin l'offre privée de transports collectifs ? | Accueil | Leçons du passé non retenues: villes nouvelles et autres chimères publiques »

vendredi 16 novembre 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

maurice B.

Ah ! voir tous ces militants et militantes qui votent aujourd'hui, qu'est-ce que ça doit faire pâlir les libéraux qui prévoyaient l'implosion de l'U M P.


http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/11/18/ump-la-participation-pourrait-atteindre-50_1792410_823448.html

Robert Marchenoir

En fait, Maurice fait tout ce qu'il peut pour nous persuader que l'UMP est anti-libérale, et donc de gauche. Ne vous fatiguez pas, Maurice, ça fait longtemps que nous sommes au courant.

ST

ahh ... Maurice aurait du attendre ce matin pour poster sont petit mot jubilatoire, ça lui aurait éviter de crier victoire trop tôt ... parce que l'UMP qui rejoue le psychodrame du PS avec ses votes truqués, ses tricheries et ses batailles fratricides, vraiment ça donne envie ...

Ces gens prétendent participer à la vie démocratique du pays mais se comportent comme les pires pourritures manipulatrices communistes, ou les pires roitelets de république bannière dans leur exercice de la démocratie interne de leur partie ... Chapeau bas ...

liqueur

Comment espérer encore quoi que ce soit de ce pays? Tant que la France ne sera pas bien au fond du trou et sans possibilité d'en sortir sans gros dégâts, rien ne changera.

Le visage de l'alternative à l'alternative laisse réveur:

"Le parti d'opposition accuse une dette gigantesque - de 50 à 70 millions d'euros, selon plusieurs sources parlementaires. A l'approche imminente de traites à payer, il est mis sous pression par ses banques créancières. On évoque également une trésorerie dans le rouge, autour de 15 millions d'euros. La situation est d'autant plus inquiétante que l'UMP ne pourra plus compter en 2013 sur les 30 millions d'euros de financement public qu'elle a touchés au titre de l'année 2012."

maurice B.

Tout le monde à l'air de se réjouir bêtement des problèmes actuels de l'UMP.
Certains même attendent avec impatience l'éclatement.
Sans un parti comme l'UMP qui s'opposera à la socialisation rampante du pays ? Personne.
Alors je le dis: au delà de la querelle Fillon / Copé , au delà d'un appel des Balkany, Hortefeux et autres dinosaures à Sarkozy, pour reprendre tout ça en main; Appel qui ne ferait que renforcer les forces gauchistes, il faut chercher des idées novatrices avec des gens nouveaux comme Peltier et Didier qui viennent de remporter le scrutin des courants à l'intérieur de l'UMP en imposant la Droite Forte.
www.ladroiteforte.fr
Ils ont battus nettement,les courants portés par des chiffes molles comme Raffarin ou Wauquiez.
Eux ils veulent de vraies réformes comme Thatcher l'a fait jadis en Grande-Bretagne.
C'est cela le véritable avenir pour les forces de Droite.


jean-michel bélouve

@ maurice B.

Je suis préoccupé, comme vous, de la crise profonde qui mine l'UMP, qui est le seul parti ayant l'envergure pour s'opposer au socialisme et à ses errances. Mais ce parti donne l'image d'un parti godillot, soumis à des chefs charismatiques aux ego surdimensionnés. Les rares cadres d'esprit libéral sont étouffés par des cadors qui veulent imposer un Etat omnipotent, qui intervient dans tous les domaines, notamment dans ceux où l'Etat n'a ni vocation, ni compétence pour intervenir. En fait, l'UMP et le PS sont mus par l'arrivisme de seigneurs régnant sur des militants disciplinés.

La liberté, à l'UMP, vous connaissez ?

Robert Marchenoir

"La Droite forte a le sarkozysme pour fondation, la France pour espérance, une nouvelle idée de l’Europe pour horizon et le peuple pour boussole." (Motion de la Droite forte)

Qu'est-ce que c'est que ces conneries ? Le sarkozysme ? C'est quoi, le sarkozysme ? Un type qui a promis tant et plus, et qui a trahi toutes les espérances libérales et conservatrices qu'il avait soulevées ? Mais qui va encore croire Sarkozy ? Pire, qui va croire des gens dont la doctrine politique se résume à chercher un Führer ?

La France pour espérance ? Qu'est-ce que ça veut dire ? Quelle France ? Les islamistes aussi, ils ont la France pour espérance !

Une nouvelle idée de l'Europe ? Oui, mais laquelle ?

Le peuple pour boussole ? Le peuple n'est pas une boussole, c'est le souverain.

Donc, de quelles réformes parlez-vous, Maurice ? Celles que Sarko n'a pas faites après les avoir promises ? Vous vous réclamez de Thatcher, mais vous crachez sur les libéraux. Ce n'est pas le tout de réclamer des réformes, encore faut-il dire lesquelles. Il y en a de bonnes, et il y en a de mauvaises.

Si les réformes voulues par la Droite forte sont mauvaises, je préférerais qu'elle soit faible.

traducteur

Ah mon avis, gauche ou droite c'est du pareil au même. Pas vraiment de différence fondamentale surtout au niveau de la population qui dans tous les cas payent les pots cassés. Nous sommes en période de crise économique, la récession est déjà là et pas de miracle.

économie politique (déficits publics)

Il est vrai que la dette prend des ampleurs dangereuses. En France par exemple, les seuls intérêts de la dette dépassent le budget de l'éducation nationale ! Sans la dette il y aurait beaucoup d'argent à mettre sur la table pour les plans de relance, la il n'y a plus rien, l'austérité et le chômage gagnent...
Alors de toutes façons il faudra rembourser, que ce soit aux USA ou en Europe. Mais il est possible de faire payer les riches et les banques :
http://economiepolitique.org/la-dette-publique-de-la-france/
Encore faut-il que le peuple se mobilise pour forcer les politiques à le faire ...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Tout savoir sur le Foreclosure Gate

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique

blogroll