« Les mois d'avril sont meurtriers | Accueil | La planification urbaine, une guerre insidieuse contre le peuple »

dimanche 10 mai 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Rubin

C'est pas beau de faire des faux espoirs comme ça aux gens ! Bon dimanche.

Rocou

Cependant, Sarkozy a récemment déclaré à propos du Grand Paris:

«Le problème n'est pas le foncier, c'est la réglementation, a-t-til martelé. Il faut déréglementer. Libérer l'ordre de l'urbanisme, élever le coefficient d'occupation des sols, rendre constructibles les zones inondables par des bâtiments adaptés, utiliser les interstices.»

http://www.liberation.fr/terre/0101564735-sarkozy-veut-voir-grand-pour-le-grand-paris

A-t-il lu, lui aussi le livre de Vincent? (Et Dieu sait que je déteste ce politocard...)

vincent

@ Rocou : certes, mais j'ai peur que ses déclarations ne soient que le reflet du discours dominant sur la densification des centres urbains et pas une véritable volonté de déréglementer le foncier à la périphérie des villes.

mais c'est mieux que rien.

vincent

@ Rubin : tu sais bien que je suis un type infâme, comme tous les ultra-néo-giga-strato-libéraux.

;-)

 Mr_Zlu

Purée de topinambour ! (crise oblige)

Je me disais aussi que c'est trop beau pour être vrai.

Quel être perfide que ce Vincent !

jb7756

Je me suis laissé prendre aussi.

Mais ce que dit Sarkozy dans Libération est encourageant. Et c’est pas le première fois qu’il le dit me semble t’il (mais là ça n’a jamais été aussi clair). Donc ce n’est pas une lubie passagère.

Vincent va t’il perdre son fond de commerce ?

vincent

@ JB : je ne demande pas mieux. ça voudrait dire que ce que je fais sert à quelque chose...

Amada

Il serait temps qu'on remette droit la question immobilière en France, tant au niveau du foncier que du durable, du social, etc.
Que l'on doive vivre en colocation faute de pouvoir louer seul ou acheter
alors qu'on travaille est quand même piteux dans un pays qui ne cesse de se vanter de faire mieux que ses voisins, d'être le pays de référence mondiale en matière des droits de l'Homme et qui, en même temps se lamente d'une petite baisse de 5 ou 10 % des biens immobiliers après 150%-200% de hausse en dix ans... Et qui croit que de simples discours vont "redonner confiance aux ménages" , alors que les ménages en question sont exangues. Il s'agit de leur redonner confiance pour quoi ? Pour s'endetter à vie pour des biens qui ne vaudront plus un clou dans quelques années, normes thermiques, entre autres, obligent ? Pour la simple raison, que la demande dépasserait l'offre- ce depuis des dizaines d'années ?
Ah oui ? Et à qui sert cette pénurie ? (qui entre nous soit dit va largement
s'estomper vu la fin d'une génération...)

boprov

J'ai été très intéressé par ce qui a été présenté à propos du Grand Paris. Mais pourquoi la libération du foncier serait-il bon pour Paris et pas ailleurs, particulièrement dans les grandes métropoles ?

vincent

@ Boprov : Vous avez parfaitement raison. Il est évident que si libéralisation il devait y avoir, il faudrait qu'elle soit au niveau national.

J'attends de voir concrètement le contenu de la libéralisation proposée avant de sauter de joie. S'agit il seulement d'un "relâchement paramétrique" d'une philosophie malthusienne du droit des sols, ou d'un changement de paradigme ? je crains, comme souvent, quelques mesurettes, mais rien de fondamentalement modifié.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique