« Il y a vingt ans, l'histoire pouvait recommencer | Accueil | Brèves : Réchauffement Climatique, à propos de la conférence de Copenhague »

mardi 10 novembre 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

h16

Billet éclairant. Et concernant les jeux vidéos, on ne peut que constater que tout l'argent englouti dans les plans de sauvetage de l'époque l'ont été en pure perte (il n'y a plus guère de studios de création en France, et tout se passe à présent à l'étranger)...

LOmiG

Salut,
merci pour cette plongée dans les débuts de ton activité de blogueurs. Tu as juste oublié de préciser un truc dans ton billet : H16, toi-même, Aurélien Véron, Jean-Paul Oury et Franck Boizard font partie d'un super réseau qui s'appelle ... LHC ! Un petit lien dans le billet vers le réseau LHC aurait été sympa, non ?

Robert Marchenoir

Six ans, c'est une belle marque de persévérance, pour un blog de haute tenue sur le Web français...

"L'inefficacité judiciaire créée des vocations à la délinquance. L'individu évalue son espérance de gain en fonction des risques encourus."

Il m'a fallu éplucher beaucoup d'articles et d'études avec une loupe, pour me rendre compte que le grand public, même s'il le pressent, n'imagine pas à quel point les délinquants peuvent espérer l'impunité en France. Et les médias ne l'aident certainement pas dans cette tâche.

Deux faits seulement :

1. Il y a plus de prisonniers en liberté que dans les prisons. Autrement dit : le nombre de personnes qui sont laissées libres fautes de place dans les prisons, bien qu'elles aient été condamnées à de la prison ferme, est supérieur à celui des personnes qui purgent efectivement une peine en prison. Et je ne parle pas du bracelet électronique, mais de condamnations tout simplement non exécutées, en toute illégalité.

2. Un vice-procureur, dirigeant du Syndicat de la magistrature, vient de déclarer tranquillement, au Parisien, que, "bien évidemment", la justice refusait de poursuivre les voleurs de nourriture dans les magasins (pourvu que ce soit la première fois). Au nom d'un prétendu "état de nécessité".

Malgré toutes les allocations sociales et les dons de nourriture massifs par les organisations charitables, un magistrat chargé de l'accusation estime qu'il est parfaitement normal de voler dans les magasins pour se nourrir.

En revanche, si un cambrioleur s'introduit ches vous pour vous voler, vous agresser, vous torturer ou vous tuer, vous devrez exercer la plus extrême retenue dans tout usage d'une arme, si vous voulez que la légitime défense ait la moindre chance d'être retenue. Et vous serez poursuivi de toute façon : là, pas "d'état de nécessité".

vincent

@ Lomig: vrai, un oubli, post en catastrophe et production nocture la tête dans le cirage. Je corrige.

@ Robert: doublement vrai. Sur le taux de non élucidation des délits et de non exécution des peines, les travaux de Sebastian Roché, chercheur au CNRS si ma mémoire est bonne, font autorité, et chiffrent les dégats.

JPO

Salut M'sieur Vincent. Merci pour avoir pensé à ma liberté ;-)
Je ne suis pas certain d'avoir compris l'exercice en détail, sinon voici le résultat : http://www.maliberte.fr/2009/11/trois-polposts-euh-trois-posts-pol.html#more
A bientôt
JPO

LOmiG

salut Vincent,
pas de souci et merci pour ta réactivité. Et surtout pour tes articles toujours excellents !

à bientôt

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique