« PIB américain : une "reprise" en trompe l'oeil | Accueil | Breves spécial "dettes" : Nassim Taleb, détournement de ratios prudentiels, grand emprunt, etc... »

mercredi 04 novembre 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Shadok

Le principe de précaution, tel que cité :

« L'absence de certitudes, compte tenu des connaissances scientifiques et techniques du moment, ne doit pas retarder l'adoption de mesures effectives et proportionnées visant à prévenir un risque de dommages graves et irréversibles [à l'environnement] à un coût économiquement acceptable »

est absolument identique au principe Shadok :

« Mieux vaut pomper et qu'il ne se passe rien, plutôt que de ne pas pomper et qu'il risque de se passer quelque chose de pire »

Ce qui est curieux est que le second fait (sou)rire, alors que le premier semble être indiscutable et nécessaire, voire pire : de « bon sens ». Bien que les deux soient absolument équivalents sur le plan épistémologiques.

Le « bon sens », tout comme la politique, ne font vraiment pas bon ménage avec la science, ni même la simple logique.

C'est tout de même inquiétant, cette dérive mystique et obscurantiste, que l'on retrouve aussi dans la littérature : exit la « science-fiction » (à deux ou trois exceptions près) si prolifique dans les années 50-80, remplacée massivement par la færie, les magiciens et autres démons...

Stephane Laborde

On y lit "Le fret SNCF s’effondre encore et toujours. L’immense majorité des Français choisit toujours librement la route."

Et bien sûr c'est toujours à contre courant que les meilleurs investissements se font :

Pour l'écologie, et afin de "faire des économie d'énergie", après les batteries Warre Buffet investit... 44 MILLIARDS DE DOLLARS dans le FRET FERROVIAIRE : http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=459090fd6e3583e2b4a8d4e3e045ca50

Si ça c'est pas punchy !!! TAPIS le WARREN !!!

Curieux l'institut Hayek ... Serait-il trop dans le sens d'un fondamentalisme trop peu libéral ? Le libéral ne doit-il pas avant tout avoir l'esprit libre ?

bibi33

Un investisseur qui investit ses propres denier dans le fret c'est libéral.

L'état qui investit de l'argent public dans une entreprise publique de fret pas libéral.

Vous saisissez la différence?

vincent

@ Stephane laborde: si tu pouvais rester dans le sujet des posts, au moins.

Au prochain hors sujet, pour ne pas dire au prochain troll, je te censure (au nom du droit de propriété - la liberté d'expression ne suppose pas l'obligation de fournir une tribune à un tiers).

Parce que y-en-a-marre.

(Warren Buffet se convertirait il à l'investissement lourdement subventionné ? mes réseaux secrets enquêtent...)

Stephane Laborde

@Vincent contradiction interne ?

vincent

@ Stephane : Ce blog est ma propriété et je commence à en avoir marre des commentaires totalement hors sujet par rapport au post qui reviennent de façon récurrente et qui empêchent que des débats sur les sujets des posts puissent se dérouler dans de bonnes conditions.

Donc, merci de rester dans le sujet des posts, désormais, ou de reprendre des fils de commentaires en rapport avec le sujet que tu veux aborder.

gordon

vincent @

Je t'invite à lire ou à relire une étude intéressante sur les origines (et les collusions idéologiques) des mouvements écologistes.
http://www.larecherchedubonheur.com/article-27817961.html
Peut être que tu connais déjà mais l'ensemble des textes sont au format pdf, on peut donc les récupérer.
Cdt

vincent

@ Gordon : merci pour ce lien que je ne connaissais pas. très intéressant en effet

www.facebook.com/profile.php?id=1215266807

Vincent

Ne t'énerves pas avec ce bon Laborde.
W. Buffet n'investit pas spécialement dans les économies d'énergie, mais dans le réseau ferré qui alimente en priorité les centrales électriques en charbon,les fameux "trains de la mort" de HansenD'aucuns s'interrogent si Mr; Buffet n'aurait pas des informations inédites, du genre de celles qui commencent à courir aux USA,que le charbon risque d'être encore de longues années la base de la fourniture d'électricité aux USA.

michel

Principe de précaution climatique:

Il faut ruiner les industries occidentales relativement propres au bénéfice des industries polluantes des pays en développement pour conjurer un risque climatique hypothétique qui ne dépend pas de l'indutrie.

Principe de précaution sanitaire:

Il faut administrer à toute la population un vaccin aux effets inconnus pour éradiquer une grippe dont l'effet bénin est bien connu.

Principe de précaution financière:

Il faut créer lancer un grand emprunt national même si on ne sait pas à quoi il pourra bien servir.

principe de précaution géopolitique:

Il faut détruire le capitalisme parce que le capitalisme pourrait être éventuellement porteur de risques, pour rétablir un socialo-dirigisme dont on connait et mesure pleinement l'étendue des risques.

Principe de précaution fiscal:

Il faut prendre l'argent de ceux qui ont l'habitude de réussir pour le redistribuer à ceux qui ratent toujours tout.

Principe de précaution routière:

Il faut considérer tout automobiliste comme potentiellement chauffard.

michel

@ Gordon:

autre papier récent instructif sur l'histoire du développement durable, sur Institut Turgot:

http://blog.turgot.org/index.php?post/Belouve-developpement-durable

gordon

Michel@
Effectivement ce papier de Mr bélouve est intéressant en tout point.
Il me semble qu'il a l'intention d'écrire 1 livre.
A suivre ...

Jessica

Oui, à suivre

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique