« "La Servitude Climatique" : premières critiques très positives ! | Accueil | Climategate : quelques télégrammes rapides »

jeudi 17 décembre 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Robert

Floyd @

Vous dires que le site CO2 ne fait que référencer de nombreuses études, c'est vrai, mais vous oubliez seulement de préciser qu'il choisit soigneusement les études dont il parle. La moindre des choses qu'on peut dire sur ce site c'est qu'il manque totalement d'objectivité. Quoiqu'il en soit la preuve que les températures durant l'Optimum médiéval furent supérieures à celles qu'on connaît de nos jours n'est toujours pas apportée.
S'il est possible que quelques anomalies régionales aient existées, il n'en est pas de même pour la température globale de la planète.

A part les attaques ad personam, vous avez quoi comme arguments?

Warm


Mais oui, l'optimum médiéval...

On oublie un détail fondamental: les scientifiques qui reconstuisent le climat du passé se moquent totalement du réchauffement climatique récent qui affecte les 50 dernières années, car ce n'est pas le but de leur recherche: leur proxy sont des moyennes sur 30-50 ans qui couvre la période d'avant le XXe siècle, voire jusqu'au année 50.

La preuve: voilà la reconstruction de Moberg, très souvent utilisé par les sceptique (on le trouve dans la liste des 500 papiers mis en lien au début du billet).

http://www.nature.com/nature/journal/v433/n7026/abs/nature03265.html?lang=en

La version utilisée par les sceptiques pour démontrer qu'il faisait plus chaud au moyen-âge:

http://tamino.files.wordpress.com/2007/10/moberg05.jpg


La version avec le réchauffement récent:

http://tamino.files.wordpress.com/2007/10/mobgiss.jpg


N'oublier jamais celà quand vous regardez des reconstructions des températures passée !

gordon

Robert@ Bové
"Ceci n'a jmais été prouvé, il semblerait même que ces températures n'aient jamais atteint le niveau que l'on connaît aujourd'hui."
Vos propos sont ridicules robert, si nous ne sommes pas en mesure de prouver l'élévation des températures dans le passé, alors cela vaut aussi pour des températures basses à différentes périodes.
Question cher Robert, comment faites vous pour comparer celles-ci dans l'échelle temps et surtout comme allez vous prouver que celles-ci ont augmentées.
Robert, arrêtez de lire la pravda réchauffistes!!

gordon

Warm@
Vos propos relèvent du fantasme, les études concernant les relevés de températures au cours des siècles a fait l'objet d'un travail de fond de la part d'historiens.
"Des proxys de 30-50 ans", que vous déniez le résultat du travail d'historiens du climat et de paléo climatologues, c'est votre droit le plus simple et à vous de démontrez scientifiquement vos propos. Mais là, vraiment vous plongez dans le ridicule, et le désepoir sémantique en prétendant que leur travail aurait fait l'objet d'un miniable saucissonnage.

L'optimum médiéval (l'an mil) et la période Minoéenne ((1200 avant JC) ont fait mieux, que le XXème siècle, comme le montrent les mesures isotopiques tirées des forages glaciaires prélevés au sommet du Groenland et publiées par la NOAA en 2000.
NON NON NON le réchauffement actuel n'est qu'un épisode connu de variation climatique et que l'élévation des températures a déjà été plus important au cours des ages.
Il est vrai que vous tentez (plutôt maladroitement d'ailleurs) de réhabiliter la crosse de hockey de l'escroc Mann qui avait effacer l'optimum médieval.
Et que dire de vos chers idoles réchauffistes qui nous annoncent de manière péremptoire quelles sont en mesures, grâce des modèles mathématiques, de prédire l'avenir.
Warm, ça c'est la plus grande IMPOSTURE des 20/21° siècles et je défi à quiconque de prouver le contraire, le GIEC se veut astrologue et dans 50 ans jésus redescendra sur terre pour flageller les méchants aussi (prouver moi le contraire).

Robert

Gordon @

Exceptionnellement je consens à vous répondre ce unique pour cette année.

"""Vos propos sont ridicules robert, si nous ne sommes pas en mesure de prouver l'élévation des températures dans le passé, alors cela vaut aussi pour des températures basses à différentes périodes.""""

Vous oubliez ce qu'on appelle la marge d'incertitude, celle-ci grandit avec le temps. On ne peut guarantir une température avant l'utilisation généralisée du thermomètre et l'établissement de relevés des dites températures. On ne peut faire que des estimations que ça soit dans le réchauffement ou le refroidissement.

Les données historiques contredisent une élévation de la température au delà de celles que nous connaissons aujourd'hui, par exemple les Vikings au Groënland n'ont jamais produit autre chose que du foin, La quasi totalité de leur nourriture à part le lait était importée. Et ne me parlez pas de la vigne en Angleterre celle-di y est présente (en petite quantité j'en conviens, mais néanmoins bien présente) depuis les romains.

De plus, la possible présence d'un micro-climat en certains point ne veut strictement rien dire en regard de celui de l'ensemble de la planète.

Robert


"""Exceptionnellement je consens à vous répondre ce unique pour cette année."""

Erratum, j'ai oublié le mot """sera""".

jb7756

@Robert

"par exemple les Vikings au Groënland n'ont jamais produit autre chose que du foin, La quasi totalité de leur nourriture à part le lait était importée."

Dans des cargos drakkars je suppose !!!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_Groenland

Les Vikings du Groenland étaient parfaitement autonomes, sauf pour les petits biens manufacturés, armes en fer principalement.

Seulement ils étaient aux limites. La moindre baisse des températures pouvaient détruire leur maigres récoltes et c’est ce qui arrivé au XIVe siècle.

Robert

jb7756 @

Wiki que vous citez confirme ce que je dis, les vikings ne produisaient que du foin (alimentation du bétail). l'alimentation des vikings était en majeure partie composée de laitages mais ils importaient le reste. Pour les bateaux, vous savez ce qu'est un knörr?

Avant de contredire les autres vous devriez commencer par apprendre.

gordon

Robert@
Vous continuez dans vos propres contradictions...
"Vous oubliez ce qu'on appelle la marge d'incertitude, celle-ci grandit avec le temps"
Pourtant Robert, c'est la base même du travail du GIEC, établir une augmentation des températures depuis des millénaires (cela s'appelle la paléo climatologie ou encore la dendrochronologie etc...)sinon comment peuvent ils affirmer une modification du climat.
Un jour vous nous affirmez qu'il ne sert à rien de comparer les températures sur quelques années (stabilisation puis réduction des températures du GIEC de 1998 à 2009) mais maintenant vous nous affirmez que celles précédents le début de l'ère industrielle sont inopérentes.
Si je résume votre pensée, on ne doit prendre en compte uniquement que les températures qui vont dans le sens d'une augmentation soit la décennie des années 90.
Votre copain Warm l'inquisiteur avait tenté vainement de bricoler une explication alambiquée sur l'inexistance de l'optimum médieval pour exempter la crosse de hokey des bidouilles subies.
D'ailleurs ces données ont été relatées par leroy ladurie (historien ancien communiste puis socialiste) avant la mode réchauffiste et qui depuis a viré sa cutie (la réchauffe cela rapporte des sous).

gordon

Robert & Warm@

On pensait avoir tout entendu du côté réchauffistes mais le jusqu'auboutisme de certains nous permettent d'en rire.
Dernière déclaration en date d'une grande spécialiste du climat (conseiller par messieurs JOUZEL et le célébre quantifieur de carbone JOANOVICI) Mme le secrétaire d'état Nathalie Kosciusko-Morizet :
"Les effets ravageurs des excès de CO2 dans l'atmosphère sont déjà là : pas moins de 250 millions de femmes, d'hommes et d'enfants sont frappés chaque année par des tsunamis, des cyclones ou d'autres formes moins soudaines de catastrophes climatiques, notamment la montée des eaux ou la désertification de certaines régions."

NO COMMENT

Robert


http://fr.news.yahoo.com/76/20100103/tsc-le-littoral-thalandais-grignot-par-l-5a9d534.html

Robert


Allez je suis bon prince....

http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Ressources/Conferences-et-colloques/Des-climats-et-des-hommes/p-8732-Aux-limites-de-l-agriculture-la-colonisation-medie.htm

Le sujet majeur n'est pas le climat mais il y a certaines indications notamment les températures données par la demoiselle en fin de son intervention.

Warm

"L'optimum médiéval (l'an mil) et la période Minoéenne ((1200 avant JC) ont fait mieux, que le XXème siècle, comme le montrent les mesures isotopiques tirées des forages glaciaires prélevés au sommet du Groenland et publiées par la NOAA en 2000. "

Vous parlez de ces données ci: ??

http://www.ncdc.noaa.gov/paleo/metadata/noaa-icecore-2475.html

La date la plus récente est autour de 1905 (cf la première ligne des données du fichier texte), à vue de nez... Vous arrivez à y lire le réchauffement du XXe siècle ?? En plus celà concerne 1 point sur la surface du globe...

"NON NON NON le réchauffement actuel n'est qu'un épisode connu de variation climatique et que l'élévation des températures a déjà été plus important au cours des ages."

Oui, j'ai mis en lien quelques interventions plus haut une étude sur le derner interglaciaire (-125000), qui montre une température de quelques degrés plus haut qu'aujourd'hui, avec un niveau des mers à environ +6m.

vincent

@ warm : et cette augmentation de 6m a mis quelque chose comme 12 000 ans pour se produire. Alors en 12 000 ans, qu'est-ce que l'humanité sera capable d'accomplir comme progrès ? Quel sera le cout relatif des stratégies d'adaptation à une menace qui se matérialise à raison d'un mètre tous les 2000 ans ? et même si la vitesse double, sera-ce un problème ?

Et puis les paramètres orbitaux de la planète ont varié entre temps. ils jouent "un certain role" dans les températures, les climats...

Bref, je n'y vois pas une justification de l'alarmisme carbonique !

Robert

Monsieur Bénard,

Ou vous êtes un parfait imbécile, ou vous concentrez toute la mauvaise foi planétaire. vous n'avez pas encore compris que dans cette affaire d'élévation des niveaux des océans, il ne suffit que de quelques centimètres et pas en permanence pour détruire une terre, de plus la salinisation se fait également par percolation, ce qui fait qu'un centimètre d'élévation a des conséquences non négligeables. D'autre part personne ne pouvant prédire l'avenir avec certitude, rien de dit que l'élévation du niveau des océans ne va pas s'accélérer brutalement ce qui s'est déja produit dans le passé.

Il ne faut pas oublier qu'une fonte importante et brutale influencera de manière notable la circulation thermohaline comme ça s'est déja produit dans le passé.

Maintenant croire que la techonolgie peut tout arranger....vous rêvez mon cher. Il ne faut pas oublier que la terre est un modèle fini, donc par définition ses ressources QUELLES QU'ELLES SOIENT ne sont pas inépuisables nous devons donc les gérer avec parcimonie.

Je sais qu'en m'adressant à vous je parle à un être engoncé dans son idéologie mais bon il y a des personnes qui ont encore un peu de bons sens.

gordon

warm@
Effectivement c'est bien ce lien, et puisqu'il semble que vous disposiez de grandes connaissances dans le domaine climatologique, je suis surpris que vous me posiez la question suivante:
"La date la plus récente est autour de 1905 (cf la première ligne des données du fichier texte), à vue de nez... Vous arrivez à y lire le réchauffement du XXe siècle ?? En plus celà concerne 1 point sur la surface du globe..."

Vous n'avez pas oublié qu'i faut environ 80 ans pour que les bulles d'air piègées dans la neige puis dans la glace qui forme le substrat du glacier, se referment. Il faudra donc attendre jusqu'à l'année 2090 pour pouvoir utiliser les forages glaciaires qui correspondent à l'époque actuelle.
NB:les données remontent théoriquement jusqu'à -50.000 ans, ce qui possible grâce à l'épaisseur de la couche de glace présente au centre du Groenland.

gordon


Je me permet juste un petit commentaire sur les évenements récents concernant la polémique sur les surplus de vaccins (grippe A).
Si le gouvernement ainsi que les politiciens français de différents bords largement leur part de responsabilité, cette situation est le fruit:
1/ d'une décision politique et démagogique, le "principe de précaution" inscrit dans la constitution française.
2/ Un organisme Onusien, l'OMS, érigé en grand commandeur et régisseur de la santé mondiale, dont les membres issus (pour certains) du corps médical et de la recherche scientifique, sont plus promptes à gérer des carrières de fonctionnaires internationaux ou de politiciens.
Ils ont crié au loup, nous déversant leur PREVISIONS sur une pandémie avec à la clé des millions de morts à travers le monde.

De là à rapprocher l'omniscience inefficace de l'OMS, d'un autre organisme onusien, le GIEC, il n'y a qu'un pas, que je me permet de franchir ...

gordon

Robert@
Vos excés de language montre le manque d'argumentation et votre radicalisme politique qui sied à des personnages tel que vous.
De plus, vous n'êtes même pas en mesure de lire correctement les liens dont vous faites le renvoi.
L'article de libération (quotidien subventionné comme le figaro et le monde par nos impôts), est pourtant simple et explicite.
La situation décrite en thailande est dû à l'érosion, phénomène courant sur les littoraux.
Si on vous écoute étretat aussi est victime de la thèorie du réchauffement climatique.


Dans la même veine:
Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) de l'ONU a prédit que le Bangladesh appauvri, sillonné par un réseau de plus de 200 cours d'eau, va perdre 17% de son territoire d'ici 2050 en raison de la hausse du niveau des mers due au réchauffement de la planète.

Et
Le directeur de la NASA, le Goddard Institute for Space Studies, James Hansen, a prévu que l'ensemble du pays pourrait être sous l'eau d'ici à la fin du siècle (le 21ème).

Pourtant:
Des scientifiques du Centre pour l'environnement et des services d'information géographiques (CEGIS) à Dhaka ont étudié 32 ans d'images satellite et ils affirment que la surface du Bangladesh a augmenté de plus de 20 kilomètres carrés par an.

Warm

"warm : et cette augmentation de 6m a mis quelque chose comme 12 000 ans pour se produire. Alors en 12 000 ans, qu'est-ce que l'humanité sera capable d'accomplir comme progrès ? Quel sera le cout relatif des stratégies d'adaptation à une menace qui se matérialise à raison d'un mètre tous les 2000 ans ? et même si la vitesse double, sera-ce un problème ? "

Relisez les articles mis en lien plus haut, le rythme est largement plus élevé que celui que vous décrivez.

"Et puis les paramètres orbitaux de la planète ont varié entre temps. ils jouent "un certain role" dans les températures, les climats... "

Paramètres qui précisément ne joue aucun rôle dans le réchauffement actuel.

gordon

Warm@
vous vous arcboutez sur des prévisions numériques du GIEC, ceci est d'une totale absurdité et je viens de l'exprimer à laterjuju dans 1 précédent post.
le GIEC a prédit une élévation du niveau de la mer de 59 cm (17 inches) en 2100, Al Gore et son film Une Vérité Qui Dérange (Oscar du meilleur documentaire) sont allés beaucoup plus loin, parlant de 6 mètres (20 pieds), et montrant des graphiques informatiques de villes comme Shanghai et San Francisco sous l’eau ou montrant le centre de Londres dans la même situation. Quant aux nations insulaires, les Maldives et Tuvalu par exemple, sont vouées à disparaître.

L’une des découvertes du docteur Mörner les plus frappantes a été pourquoi le GIEC pouvait montrer que le niveau de la mer a monté de 2.3 mm par année. Jusqu’en 2003, ses propres données satellites ne montraient aucune tendance à la hausse. Mais soudainement le graphique a présenté une hausse parce que les experts favoris du GIEC se sont calqués à un seul marégraphe du port de Hong Kong qui signale une montée de 2.3 mm. Toute la projection mondiale du niveau de la mer a été ensuite ajustée vers le haut avec un "facteur de correction" de 2.3 mm, parce que comme les scientifiques du GIEC l’ont admis, ils "avaient besoin d’une tendance à la hausse".

Cap

@Robert, Warm

Bravo pour la patience avec laquelle vous déconstruisez les "strawman" arguments des floyd et autres... Bon courage

hades

je ne sais pas si le rechauffement est une immense connerie mais moi en bretagne je constate que les hivers sont de plus en plus long
que cette annee au moi de juin on se les pele !!!
alors a mon idee, c'est plus refroidissement que rechauffement...
CA SENT LA FUMISTERIE A PLEIN NEZ POUR FAIRE AVALER A TOUT PRIX UNE SOI DISANT NELLE TECHNOLOGIE ET JUSTIFIER DE NOUVEAUX IMPOTS OU TAXES

FUMIER DE SARKO

vincent

@ Hades: il ne faut pas tomber dans les mêmes travers que les réchauffistes. Deux hivers froids localisés sur une région représentant une toute petite partie du monde ne sont pas une preuve de tendance froide à long terme pour toute la planète.

Pas plus qu'une canicule n'annonce un trend réchauffiste.

Mais je suis malgré tout d'accord avec votre sentiment général ;-)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique