« Prévisions 2011 : pessimiste, au moins à court et moyen terme | Accueil | Réchauffement climatique: la presse française ne sait même plus désinformer intelligemment »

mercredi 19 janvier 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Théo2Toulouse

Plus de propriétaires = plus d'impôts en tous genres sur le foncier ? J'ai juste ?

vincent

Non, tout de même pas. Les propriétaires loueurs paient aussi des taxes foncières. De ce point de vue là, ça ne change rigoureusement rien.

 ST

mais si dans le même temps on retaxe les plus valus sur la résidence principale ? C'est tordu, mais ca se tient : en élargissant le prêt à taux zéro, on augmente le nombre de propriétaire, et on diminue le nombre de locataires. Ces nouveaux propriétaires sont des gens qui auraient plus eu tendance à être locataires avant, probablement des jeunes couples relativement mobiles. Donc susceptibles d'être contrainte de céder leur résidence secondaire assez rapidement. Dans le même temps, cet afflux d'argent gratuit continue d'alimenter la hausse des prix. Donc les plus valus. Désormais taxées.

Un peu tiré par les cheveux, je l'admet ;-)

Bon, sinon Vincent : ta boule de cristal peut elle nous dire ce qui va sortir de la réforme de l'isf/foncier/taxation des plus valus etc ?

JB7756

Le gouvernement veut peut être éviter/freiner l’éclatement de la bulle. Beaucoup auraient à y perdre, les banques en premier, les promoteurs ensuite et plus largement les millions de propriétaires qui se croient riches en voyant le prix de leur logement augmenter.
Un crack immobilier détruirait ce qui reste de confiance et enfoncerait encore un peu plus la popularité de notre petit président.
En fait on arrive à faire ce que voulait faire Bernanke aux USA en regonflant la bulle à coup d’aides diverses.

A long terme c’est calamiteux mais à court terme on peut espérer gagner les présidentielles de 2012. Il faut essayer de tenir jusque là.


Ca n’a rien à voir mais sur le site il y a eu un « tweet » sur une sorte de QE accordé à la banque centrale irlandaise : elle pouvait imprimer elle même ses Euros ? (un truc dément) Qu’en est il ?
Ce que je verrai plutôt c’est l’émission de monnaies parallèles comme Argentine : ainsi l’Irlande (par exemple) pourrait payer ses fonctionnaires avec une nouvelle monnaie locale sans valeur tout en conservant l’Euro.

maurice b.

Les ménages qui accèdent à la propriété seront davantage attachés à leur lieu de résidence que des locataires et ce simple changement de statut fait changer leurs comportements.
Ils s'interessent plus à la vie politique locale et votent davantage pour les partis conservateurs qui vont renforcer leurs droits de propriétaires.
Tout parti conservateur a intèrêt à favoriser l'accés à la propriété.

vincent

@Maurice b. : Pour une fois, j'agrée. D'un point de vue strictement politicien, c'est sans doute bien joué.

Marc

Bonjour,

Je partage votre sentiment sur la politique du logement en France.
Quelques réserves quand même,on peut évidemment comparer le PTZ+(et les autres dispositifs du même tonneau)avec les subprime,mais à mon avis il n'est pas pertinent de parier sur un dénouement aussi tragique(ou tragi-comique...),d'abord parce que les Américains empruntent à taux variables et puis surtout parce qu'en France l'effet richesse ne joue pas(ou alors beaucoup moins),la recharge hypothécaire n'est pas proposée aux propriétaires(on se souvient de Sarkozy,alors candidat,vantant les subprime,promettant d'adopter le modèle us!).
Les acquéreurs paieront probablement trop cher,et encore ce n'est pas sûr,question de timing(...),c'est toujours la même histoire,celle de la patate chaude(la théorie du "Greater fool" bien connu dans les salles de marché...).J'aurais bien aimé avoir aujourd'hui un bien immobilier à vendre(même acheté récemment,en 2004 05 ou 06),10 ou 15% par an,avec le levier de l'endettement(!)...
Personnellement je crois plutôt que le risque est d'emprunter en euro,en Islande on empruntait en yen...
Mais enfin les imbéciles qui nous gouvernent vont encore raboter le pouvoir d'achat(et la part du logement dans les dépenses "incompressibles" doit être très importante).Et puis comme le notait très justement un des commentateurs la question de la mobilité se pose,les fédérastes nous expliquent que notre pays n'est plus la France mais l'Europe,cherchent à nous convaincre que quand on perd son emploi à Marseille on doit en chercher un autre jusqu'à Vilnius,mais dans le même temps ils favorisent la sédentarisation...

Quand aux solutions je me pose des questions,peut être que vous allez pouvoir m'éclairer.
Je ne connais pas les pratiques,est-ce que les autorités compétentes rechignent à accorder des permis pour gagner en hauteur(dans les grandes villes)?Si oui pourquoi?
Quand à libérer du foncier c'est une solution qui parait évidente,vous envisagez une libéralisation totale?Il me parait normal que les pouvoirs publics soient attentifs au plan d'occupation des sols(à l'aménagement du territoire).D'autre part dans quelles mesures les surfaces agricoles seraient "amputées".

PS:Je m'intéresse à la potion suédoise du début des années 90(plus digeste que celle administrée un peu plus tard aux Argentins...),si vous avez quelques "liens" intéressants je suis preneur.Merci.

vincent

@ Marc : je suis en phase avec votre commentaire. Naturellement, le PTZ+ n'est pas un "subprime bis", mais c'est la philosophie générale qui est critiquable.

Questions finales:

"Je ne connais pas les pratiques,est-ce que les autorités compétentes rechignent à accorder des permis pour gagner en hauteur(dans les grandes villes)?Si oui pourquoi?"

Tout dépend

(1) du PLU: s'il fixe une hauteur limite ou un "COS" limite, coeff d'occupation des sols, que vous ne pouvez pas dépasser, vous êtes bloqué.

(2) Si un élément de la chaine d'instruction a envie de vous embêter, pour quelque raison que ce soit, vous êtes bloqué. Enfin, les règles volumétriques du code civil (règles de prospect) cherchant à éviter que les voisins ne se cachent la lumière, s'appliquent aussi.

"Quand à libérer du foncier c'est une solution qui parait évidente,vous envisagez une libéralisation totale?Il me parait normal que les pouvoirs publics soient attentifs au plan d'occupation des sols(à l'aménagement du territoire)"

D'une façon générale, un propriétaire est meilleur juge de la meilleure affectation d'un sol que "les pouvoirs publics", en clair, les pouvoirs les mieux organisés. Ceci dit, par pur pragmatisme, cette posture idéologique peut être tempérée. Par exemple, le droit à construire sur une parcelle peut être limité à ce que les occupants des parcelles voisines ont eu le droit de faire: pas d'immeubles de trois étages là ou il n'y a que des maisons individuelles, sauf accord de tous les propriétaires du voisinage concernés par le projet.

"D'autre part dans quelles mesures les surfaces agricoles seraient "amputées".:

je vous renvoie à mes articles sur l'étalement urbain, à commencer par celui ci

http://www.objectifliberte.fr/2008/10/sprawl.html

la SAU diminue beaucoup plus vite que la périurbanisation ne progresse, ce qui prouve que c'est bien le moindre besoin de SAU qui réduit la SAU et non la compétition avec l'urbanisation.

modèle suédois
http://www.objectifliberte.fr/2005/01/le-modle-sudois.html

Marc

Merci d'avoir pris le temps de me répondre je vais profiter des "liens" et lire votre dernier billet.

PS:Vraiment vous êtes un transfuge de FO!
Si oui alors j'ai peut être une chance de convaincre quelques amis souverainistes que Rueff(la conscience économique du génial Général)était libéral,ou plus justement néolibéral(peut être même le premier),aujourd'hui l'insulte la plus en vogue...
A coup sûr on peut être souverainiste et libéral(ou socialiste,ou communiste,ou raciste)mais est-ce qu'un fédéraliste peut être libéral?
L'euro,un "Frankeinstein économique"(Friedman,je crois)...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ob'lib' 2.0

  • |  RSS | | http://www.wikio.fr

    Partager cette page | Mon profil Facebook | mon fil twitter

Mon fil Twitter

distinctions

  • Wikio - Top des blogs | Wikio - Top des blogs - Politique